21/07/2016

AWANS: célébration de la Fête Nationale.

Célébration de la Fête Nationale à AWANS.

 

Comme c'est devenu une habitude, la Fête Nationale a été célébrée à AWANS.

La journée s'est déroulée sous un ciel favorable. Alors qu'on aurait pu craindre un temps orageux, il n'en a rien été, la température était bonne, c'était une température d'été non caniculaire.

DSCI4989.JPGLes trois sections FNC de la commune avaient répondu à l'appel de l'Administration communale et du Bourgmestre: neuf drapeaux étaient présents déjà dès 09H45 devant l'église pour accueillir le public.

Nous apprécions notamment la présence de nouveaux porte-drapeaux qui ont rempli leur mission avec beaucoup de sérieux.

Une bonne nouvelle à un moment où il devient de plus en plus difficile de trouver des remplaçants pour cette tâche.DSCI4988.JPG

Après la messe, nous nous sommes rendus à la Place Communale en cortège, drapeaux en tête.

A la Place Communale, les neuf drapeaux se sont rangés autour du Monument aux Morts pour entendre les discours du Bourgmestre et du représentant de la FNC.

Le Secrétaire-Trésorier de la section FNC "AWANS-BIERSET" a prononcé son discours au nom des trois sections locales.

Après quoi, nous nous sommes dirigés vers la maison Communale où les subsides ont été remis aux représentants des sections FNC.

A cette occasion, le Bourgmestre a insisté sur l'importance de l'action pmênée par la FNC sur le plan local.

19:25 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : awans, fnc, monument aux morts |  Facebook |

29/06/2016

LES WALEFFES: Monuments aux Morts.

LES WALEFFES:

( Commune de FAIMES )

MONUMENTS AUX MORTS.

La commune de FAIMES située en province de Liège rassemble 5 anciennes communes, et s’est formée en 2 fusions :

1° fusion des anciennes communes de Borlez, Celles et Les Waleffes (en 1970),

2° adjonction des anciennes communes d’Aineffe et Viemme (en 1976).

A LES WALEFFES, il y a deux Monuments aux Morts:

* le Mémorial du cimetière, adossé au mur de l'église

* le Monument aux Morts proprement dit.

-------------------

Memorial du Cimetière.

Comme on peut le voir, ce Monument était initialement dédié aux anciens combattants de 14-18. 

DSCI4924.JPG

Deux ailes ont été ajoutées. 

D'après les dates de naissance y figurant, on peut être assuré qu'ils s'agit de combattants de la guerre de 40-45.

DSCI4925.JPG

DSCI4926.JPG

DSCI4927.JPG

Des plaques de souvenir ont été ajoutées, sans doute par les familles;

DSCI4929.JPG

On peut regretter un manque d'homogénéité. mais on ne peut pas non plus reprocher aux familles de marquer leur attachement à leurs parents.

-------------------

Monument aux Morts proprement dit:

Ici aussi, il s'agit d'un Monument dédié, initialement, aux combattants de 14-18.

Le socle a été, après coup, utilisé pour les combattants de 40-45.

DSCI4930.JPG

les-waleffes_mom_2.jpg

Deux remarques au sujet de la décoration du Monument:

* il s'agit, contrairement à d'autres communes de la région, d'un Monument purement civil: il n'y a aucune référence religieuse. Contrairement aussi au mémorial du cimetière.

* Il n'y a aucun pathos: une palme ( symbole de la paix ) un casque de la guerre de 14-18 et, au sommet, une tête de femme triste.

DSCI4931.JPG

08/06/2016

Eglise Notre dame de la Chapelle, Bruxelles: paque commémorative.

BRUXELLES:

Eglise Notre Dame de la CHAPELLE:

Plaque commémorative et

réflexions diverses.

Les plaques commémoratives représentent à peu près 40% des mémoriaux élevés après la guerre de 14-18.

En principe, les plaques commémoratives et les Monuments aux Morts relevaient de l'autorité civile. 

Mais on constate un double phénomène: dans certaines régions, souvent rurales, mêmes les monuments civils portent parfois un symbole religieux; d'autre part, on remarque que dans nombre de paroisses une plaque commémorative existe à l'église, soit à l'intérieur, soit sur une muraille extérieure.

La présence de la croix dans les régions rurales constitue une particularité belge par rapport à la situation française. L’importance de la religion dans les commémorations de la Guerre de 14-18 est très grande.

Mais pourquoi l'interaction des paroisses dans le domaine mémoriel en BELGIQUE ?

Il y a quatre raisons:

1. A l'époque, moins de cent ans après la révolution belge, beaucoup de citoyens ne font pas encore la distinction entre le civil et le religieux. D'autant plus que le clergé est chargé d'actes qui peuvent être qualifiés de "civils": les TE DEUM par exemple...

2. Les localités sont divisées en paroisses ( une paroisse par quartier ). Les églises sont donc un symbole du quartier: il ne paraît donc pas anormal qu'un souvenir des victimes du quartier y soient honorés.

3. Dans d'autres endroits, il y a depuis la fin du 19° siècle conflit entre les autorités civiles et le clergé local: le fait d'apposer une plaque commémorative à l'église est peut-être une occasion de se manifester par opposition.

4. Enfin, il ne faut pas non plus oublier l'action du Cardinal MERCIER durant la guerre. Beaucoup d'anciens combattants, même sans esprit religieux, vouaient une grande admiration au Cardinal MERCIER. Personne ne songeait dès lors à s'insurger contre l'attitude de l'église quand elle se préoccupait du devoir de mémoire ( même si, à l'époque, on ne parlait pas encore ainsi: on se contentait de parler de "souvenir".

Ce long préambule avant d'en arriver à l'objet de l'article: la plaque commémorative de l'Eglise Notre dame de la CHAPELLE à BRUXELLES.

Voici la vue générale de cette église; On distingue la plaque à gauche de la porte d'entrée.

4840166649_044a0188ec_b.jpg

Et voici cette plaque en gros plan.

 

SP_A0072.jpg

29/03/2016

Monument aux Morts de Pair ( Clavier )

Monument aux Morts de PAIR

PAIR est un village faisant partie de la commune de CLAVIER, déjà avant la fusion des communes.

En fait, il est très éloigné de CLAVIER et beaucoup plus proche du village de SENY.

C'est pourquoi il mène une vie propre.

C'est sans doute aussi pourquoi, il possède un Monument aux Morts.

pair 3.jpg

Pair 2.JPG

Pair LMonument.JPG

18:28 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pair, clavier, awans, monument aux morts |  Facebook |

12/09/2014

Monument aux Morts d'AWANS: Quelques anecdotes et remarques.

Extrait du Procès-verbal de la réunion du Comité de la section FNC d'AWANS-BIERSET:

Séance du 26 avril 1955.

Le Comité a traité de divers sujets. Au point 6, nous trouvons ce texte:

" On travaille pour le moment à la route derrière le Monument. c'est le moment de demander d'urgence à l'Administration Communale d'AWANS de profiter de ces travaux pour aménager la lampe du Monument et de la conduite reliant cette lampe au réseau communal d'électricité. 

  Souhaitant toutefois que cet éclairage fonctionne indépendamment des lampes de l'éclairage communal.

  Ecrire donc de toute urgence."

Quelques remarques:

* on parle "d'une route derrière le monument". Vu la disposition actuelle du Monument ( aucune route ne passe derrière ), il semblerait soit que le Monument ait été déplacé, soit que le secrétaire se soit mal exprimé. Qui pourrait nous en dire plus ?

* on parle d'une lampe. la façon dont on en parle signifie que la lampe existait. en effet, on ne demande pas le placement d'une lampe, on en demande l'aménagement. sans doute ne fonctionnait-elle plus ? On a beau examiner le Monument, on ne trouve pourtant pas trace de l'emplacement d'une lampe. Si elle existait, sans dout était-elle indépendante du Monument.

Par la suite, je n'ai plus trouvé dans les procès-verbaux mention de cette lampe. Plus personne ne semble s'en soucier. On reparle cependant du Monument lors de la réunion du Comité du 29 juin 1955:

" Il est signalé que les sapins plantés par les soins de l'Administration Communale sont bien pris et qu'il y a lieu de remercier l'Administration Communale. le Président s'en chargera."

Remarque:

Les sapins avaient tellement bien pris qu'ils étaient devenus une gêne pour le Monument dont ils menaçaient la stabilité. L'Administration Communale a dû les abattre. Si la FNC de 1955 remerciait la Commune pour le placement des sapins, la FNC de 2014 la remercie pour leur enlèvement.

On reparle à nouveau du Monument aux Morts lors de la réunion du 3 octobre 1957:

Extrait du Procès-verbal de la réunion du Comité de la section FNC d'AWANS-BIERSET:

Séance du 3 octobre 1957.

" Quant au nettoyage du Monument, l'assemblée se demande si l'on ne pourrait pas avertir la commune pour le nettoyage ou s'il ne serait pas plus simple de désigner quelques volontaires."

 

awans,fnc,monument aux morts,commémoration 14-18

 

08/04/2014

TILFF: MONUMENT AUX MORTS.

TILFF

( COMMUNE D'ESNEUX )

MONUMENT AUX MORTS.

Ce Monument se dresse "Place du Souvenir", c'est-à-dire sur le terre-plain sur s'étend sur le terrain en pente en face de l'ancienne Maison Communale de TILFF.

TILFF est fusionné avec ESNEUX depuis la fusion des communes de 1976.

En fait, il s'agit plutôt d'une stèle.

DSCI2663.JPG

Détail qui n'échappera à personne: ici, aucune trace du lion belge ni d'une allégorie de la patrie ou de la victoire...mais la stèle est surmontée d'un coq !

Pour rappel, on trouve également, dans la région, un autre Monument aux Morts sur lequel figure un coq: le Monument du quartier de BOIS-de-BREUX ( anciennement GRIVEGNEE ).

DSCI2665.JPG

Autre particularité: si on examine bien la photo, on se rend compte qu'il ne s'agit pas du "Coq wallon", le "Coq hardi".

coq_de_paulus_1913.png

La différence avec le " Coq hardi " représenté sur le drapeau wallon saute aux yeux.

On a plutôt une ressemblance avec le "Coq gaulois" figurant comme emblème sur beaucoup de Monuments aux Morts en FRANCE. Voir l'exemple ci-dessous:

coq français.jpg

Deux autres détails:

* le médaillon métallique sur lequel figure une tête de combattant casqué;

* la plaque commémorative de la FNC de TILFF pour le "76° anniverrsaire" le 19.04.1994.

DSCI2664.JPG

Cette stèle n'est pas uniquement un "Monument aux Morts" mais un mémorial en l'honneur de tous les participants à la guerre. Ainsi en témoigne les listes gravées sur les flancs.

DSCI2666.JPG

16/11/2013

BIERSET, le 08 novembre 2013: Hommage au Monument aux Morts

BIERSET

Le vendredi 8 novembre 2013, l'école communale de BIERSET a répondu présente à l'appel de la FNC "AWANS-BIERSET"

 

DSCI2246.JPG

DSCI2248.JPG

Le Monument entouré des porte-drapeaux et de l'échevine de GRÂCE-HOLLOGNE, Mme QUARANTA.