29/07/2016

Fête Nationale: un acte faisant partie du ddevoir de mémoire.

Fête Nationale et devoir de Mémoire.

 

AWANS, combattants, FNC, Fête nationale, devoir de mémoireAWANS a célébré la Fête Nationale. A cette occasion, comme partout ailleurs où elle se fête, il y a eu un passage devant le Monument aux Morts.

Cela ne doit pas être un passage " obligé ". " Passage obligé " signifierait que cela ne serait rien d'autre qu'une contrainte. On y passerait uniquement parce qu'on ne pourrait pas faire autrement.

Le fait que, chez nous, on ait pris le temps d'y prononcer deux discours indique bien que l'on s'inscrit contre ce mode de pensée.

 

Se réunir devant ce monument, le 21 juillet, signifie que nous voulons montrer notre attachement aux valeurs fondatrices de la Belgique. Cela signifie également que nous voulons connaître, comprendre et, surtout, transmettre ces valeurs.

 

Cela signifie aussi que, à l'occasion de la Fête Nationale, nous rendons hommage à celles et à ceux qui, en 1830, ont lutté, au péril de leur vie, pour que naissent de nouvelles idées.

La Fête nationale du 21 juillet est aussi l’occasion, pour tous les citoyens belges, d’un devoir de mémoire et d’hommage aux Anciens. Nous rendons aussi hommage à celles et ceux qui, de 1914 à 1918 et de 1940 à 1945, se sont sacrifiés pour la sauvegarde de ces idées.

Se réunir devant le Monument aux Morts est donc inhérent au " Devoir de mémoire ". Ce " Devoir de Mémoire" est important afin que la mémoire collective garde toujours bien vivantes ces étapes historiques qui ont forgé notre Belgique d’aujourd’hui.

 

« La Patrie se compose de morts qui l’ont fondée aussi bien que des vivants qui la continuent » écrivait d’ailleurs Victor HUGO.

L'occasion aussi de rappeler que si la Constitution de 1831 stipulait tous les droits des citoyens, il y avait malgré tout loin de la coupe aux lèvres: il fallut attendre 1909 pour voir l'abolition de la conscription par tirage au sort; il fallut 1914 pour voir l'enseignement rendu obligatoire; 1919 pour voir l'instauration du suffrage universel pour les hommes et 1949 seulement pour les femmes...Cela fut rappelé dans le discours prononcé au nom de la FNC.

La célébration du 21 juillet a pas, pour les derniers anciens combattants, une signification bien particulière, celle de la liberté. Car ils ont connu l'époque où la célébration de la Fête nationale était strictement interdite. On ne pouvait le faire qu'à la sauvette et cachément.

 

L’importance du devoir de mémoire doit être, à l'occasion de la Fête Nationale, particulièrement souligné. Le souvenir est la mémoire du cœur, la mémoire émotionnelle. Mais il meurt s’il n’est pas entretenu.

Les festivités du 21 juillet qui incitent à se souvenir des événements de 1830 et 1831 ne devraient-elles pas nous rappeler notre Devoir de Mémoire vis-à-vis de ceux qui au cours des deux guerres ont donné leur vie pour une Belgique libre?

 

Le meilleur moyen de remplir ce " Devoir de Mémoire ", est d’adhérer aux associations patriotiques et plus particulièrement à la FNC qui reste l'association la plus importante en nombre d'adhérents, qui a une présence dans tous les coins du pays et qui a aussi une histoire.

 

 

19/07/2016

Fête Nationale: pourquoi le 21 juillet ?

463997201.jpg

Le 21 juillet est un jour férié spécial en BELGIQUE, qui commémore le serment prêté le 21 juillet 1831 par Léopold de Saxe-Cobourg, premier Roi des Belges, de rester fidèle à la Constitution.

Jour férié spécial donc pour ce qu'il commémore. Spécial aussi parce qu'il se situe en pleine période de vacances, ce qui signifie que de nombreux belges sont en "congés normaux" à ce moment...souvent même à l'étranger.

Spécial aussi parce que, contrairement au 11 novembre et au 8 mai, il n'est pas possible de réunir les enfants des écoles.

Ce serment constitutionnel - le premier- marquait le début de l'indépendance de la Belgique.

Ce serment inaugurait aussi les bases de l'état de droit en Belgique: régime d’une monarchie constitutionnelle et parlementaire.

Par ce serment, le premier Roi jurait d'observer la Constitution, fait à signaler à l'époque. fait qui avait une importance symbolique. En effet, à partir du moment où le premier personnage de l'Etat faisait allégeance à la Constitution, cela lui conférait une très grande valeur.

Cette Constitution garantit les libertés individuelles des citoyens et se fonde sur la séparation des trois pouvoirs: pouvoir législatif, pouvoir exécutif et pouvoir judiciaire. 

Pourtant, cet état de droit s'il établissait tous les principes fondamentaux qui nous régissent toujours, était bien imparfait: régime électoral censitaire, service militaire injuste, femmes mises à l'écart de la vie publique...

La devise de la Belgique est : "l'union fait la force". Une devise que l'on traduit en néerlandais par "Eendracht maakt macht" et en allemand par "Einigkeit macht stark". Contrairement à ce que l'on croit, elle ne fait pas référence au fait que la Belgique est un état fédéral comptant trois régions: la région bruxelloise, la région flamande et la région wallonne, mais au fait que , après l'indépendance, le pays vécut sous le principe de l'unionisme ( union des laïcs et des religieux, des catholiques et des libéraux, des anciens républicains et des royalistes ...).

devise_belge.jpgL'unionisme entre Catholiques et Libéraux, scellé en 1827-1828, est consacré par un compromis en 1830: la construction d'un État libéral où il n'y a pas de politique anticléricale et où le catholicisme est reconnu comme religion de la majorité, le tout basé sur une Constitution intouchable à leurs yeux, qui garantit un nombre élevé de libertés comparé aux autres lois fondamentales de l'époque. Cet unionisme se transforme après l'indépendance en «une coalition électorale et gouvernementale permanente, constituée de membres modérés des deux partis qui n'ont pas oublié les leçons de la Révolution brabançonne».

Dès le début, le 21 juillet est l’occasion de sortir le drapeau belge, notamment sur les édifices publics, et de s’amuser lors de festivités populaires: bals aux lampions, feux d’artifices, spectacles.

Sous le règne de Léopold II, la loi du 27 mai 1890 instaura cette officiellement le 21 juillet comme « Fête nationale belge ». le but était de lier cette journée de fête à la personne du Roi.

Cette "Fête nationale" est pourtant largement méconnue à l'étranger. J'ai eu l'occasion de m'en rendre compte à l'occasion de voyages qui se déroulaient à ce moment de l'année. 

Il faut toutefois citer le cas d'une petite ville française: Sainte-Adresse, une station balnéaire française située en Normandie. On y arbore chaque 21 juillet les couleurs de la Belgique. Pour un raison peu connue chez nous: cette ville a fait office de capitale du royaume pendant la quasi-totalité de la guerre de 1914-18. Le gouvernement belge s'y était réfugié.

Comment cette journée fut-elle vécue en 14-18 ? 
Un an après l’invasion, à Bruxelles, la Fête nationale du 21 juillet 1915 était convertie en journée de deuil. La capitale fut transformée en ville morte aux magasins clos et aux volets baissés, voulant ainsi nier la légitimité de l’Occupation.

Durant la seconde guerre, on doit signaler la mission aérienne belge du 21 juillet 1943.

Le 21 juillet 2013 fut la date choisie par le roi Albert II pour abdiquer en faveur de Philippe de Belgique. Philippe devint ainsi le deuxième roi des Belges à prêter le serment constitutionnel le jour de la fête nationale.

Chez nous, à AWANS, on célèbre la Fête Nationale depuis 2006. C'était, au départ, pour répondre à une demande adressée à toutes les communes par le Gouverneur de la Province de LIEGE.

Pour gouverne, ce fut aussi l'occasion pour les trois sections d'Anciens Combattants d'avoir une manifestation commune.

05/07/2016

AWANS: la FNC recherche un porte-drapeau pour le 21 juillet.

AWANS

Fête Nationale 2016.

Appel aux porte-drapeaux.

drapeau.jpg

La FNC "AWANS-BIERSET" dispose de cinq drapeaux.

Nous souhaiterions évidemment pouvoir les sortir tous les cinq...;ce qui n'est jamais arrivé !

Si candidat: 

message à 

pierrebeaujean@hotmail.com

pour la Fédération Nationale des Combattants.

Pour rappel

09H45/50 rassemblement des porte-drapeaux devant l'église d'AWANS

10H00 Messe

10H45 Place Communale

11H00 réception à la Maison Communale d'AWANS.

 

20:14 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : awans, combattants, fnc, fête nationale |  Facebook |

29/06/2016

AWANS fêtera le 21 juillet.

 

JEUDI 21 juillet 2016

la Commune d'AWANS célébrera la Fête Nationale.

union.jpg

Programme:

09H45: Réunion des porte-drapeaux devant l'église Sainte AGATHE à AWANS

11H00: messe

11H45: Monument aux Morts, Place Communale

dépôt de fleurs

discours du Bourgmestre et de la FNC

11H00: Réception à la Maison Communale

remise des subsides aux associations patriotiques.

----------------------

La FNC "AWANS-BIERSET" invite la population à arborer le drapeau national.

Léo.jpg

 

 

 

17:56 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : awans, fnc, combattants, fête nationale |  Facebook |

18/08/2013

AWANS A CELEBRE LA FÊTE NATIONALE: QUELQUES PHOTOS.

Mieux vaut tard que jamais:

enfin, voici quelques photos de cette manifestation:

Après la messe, nous nous sommes rendus, en cortège, vers la Place Communale.

Le cortège était précédé de six drapeaux:

les drapeaux de la FNC, de la FNAPG et de la CNPPA ( Prisonniers Politiques ).

Awans 1.jpg

Le Bourgmestre et les échevins suivaient les drapeaux.

Awans 2.jpg

21 juillet.jpg

Le dépôt des fleurs au Monument aux Morts.

21 juillet place.jpg

L'allocution de Pierrre BEAUJEAN, au nom des sections FNC.

21 juillet discours.jpg

Monument.jpg

Commune.jpg

A la Maison Communale: le discours du Bourgmestre.

16/07/2013

AWANS: CELEBRATION DE LA FÊTE NATIONALE

 

Combattants.jpg

 

Dimanche 21 juillet, à l'initiative de l'Administration Communale de AWANS, on célébrera, chez nous,

la FÊTE NATIONALE.

La FNC ( Fédération nationale des Combattants ) s'y associe et vous y convie.

PROGRAMME:

11H00: Messe en l'Eglise Paroissiale de AWANS.

11H45: Dépôt des fleurs au Monument aux Morts suivi d'une courte allocution au nom de la FNC.

12H00: Réception conviviale à la Maison Communale, Discours du Bourgmestre et remise des subsides aux associations patriotiques.

 

Drapeau belge.jpg

 

19:59 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : awans, fête nationale, fnc |  Facebook |