11/07/2014

Awans, commémoration 14-18: voir FACEBOOK

AWANS

 

A AWANS aussi, on commémorera le centenaire de la guerre de 14-18.

 

Ce sera fait de façon très originale.

 

Rendez-vous sur Facebook: 

" Awans, commémoration 14-18"

 

 

AWANS 14-18.jpg

07/07/2014

AWANS: Appel de la FNC "AWANS-BIERSET "

AWANS et BIERSET:

Mot de la FNC "AWANS-BIERSET":

A quelques jours de la Fête Nationale et alors que les cérémonies commémoratives du centenaire de la guerre de 14-18 vont débuter ( ou, même, ont déjà parfois débuté ), il importe de rappeler l'importance de la solidarité, du partage, de la vie associative, de l'entraide.

Ce sont ces valeurs qui, en temps de guerre, ont permis aux soldats, aux résistants, aux prisonniers, aux civils de tenir bon face à la force brutale de l'occupant, au régime de terreur imposé par celui-ci, à la répression.

Ce sont ces valeurs, aussi, qui ont permis aux civils de tenir le coup non seulement contre la pénurie mais aussi contre le découragement, contre les menées de certains défaitistes ou collaborateurs.

Tous ont connu le froid, la faim, la peur, la tristesse, les privations, les enfants notamment.

Heureusement, dans notre partie du monde, plus particulièrement dans notre pays, il n'est plus question d'une guerre sanglante; il n'est plus question de batailles; il n'est plus question de résistance contre un occupant !

Toutefois, on doit faire face à un ennemi plus insidieux: le repli sur soi des communautés, le repli sur soi des personnalités. A titre d'exemple, dans maintes entreprises, on pousse les employés à la compétition entre soi ! 

Là est le premier coup porté contre les valeurs de solidarité. Solidarité qui nous est bien nécessaire car elle doit être  une arme dans une lutte contre la pauvreté, la maladie, l'exclusion sociale.

 

C'est pourquoi, il n'est nullement ringard d'honorer, chaque année et à chaque occasion, le souvenir des combattants, résistants, prisonniers et malheureux civils.

Mais, si on veut donner un sens à cet hommage, à ces commémorations, si on veut éviter toute "ringardise", si on veut éviter que les cérémonies soient de simples rituels mécaniques, il faut revenir sur cet esprit de solidarité.

Les associations patriotiques sont là pour cela.

Dans la commune d'AWANS nous pouvons nous targuer d'être encore assez bien fournis: il existe trois sections FNC bien vivantes alors que dans beaucoup de communes aux alentours, elles ont disparu.

Cependant, leurs cadres commencent à prendre de l'âge. Il y a une dizaine d'années, les sympathisants actuels ont pris la relève des membres effectifs. 

Maintenant, c'est aux plus jeunes de prendre la relève afin de perpétuer la mémoire de nos anciens combattants que parfois le monde oublie !

 

awans,combattants,guerre de 14-18,centenaire première guerre,fnc

05/07/2014

AWANS: Soldats d'AWANS tués au Fort de LONCIN.

COMMUNE D'AWANS:

( Avant fusion: AWANS, FOOZ, HOGNOUL, VILLERS-L'EVÊQUE et OTHEE )

Les anciennes communes d'AWANS, FOOZ, HOGNOUL et VILLERS L'EVÊQUE ont déploré une ou des victimes lors de l'explosion du Fort de LONCIN.

Explosion dont on commémorera bientôt le centième anniversaire, le 15 août 2014.

Pour rappel, la section FNC "AWANS-BIERSET et ENVIRONS" participera, comme c'est de tradition, à cette commémoration.

Pour l'ancienne commune d'AWANS:

* Clément WARNANT, cannonier de 2° classe au fort de LONCIN

 

Pour l'ancienne commune de FOOZ:

* Joseph DELMOTTE, soldat de 2° classe.

 

Pour l'ancienne commune de HOGNOUL:

* Jean-Louis GERMEAUX, , soldat au 14° régiment de ligne;

 

Pour l'ancienne commune de VILLERS L'EVÊQUE:

* Victor HEPTIA, cannonier de 2° classe au Fort de LONCIN.

* Noël LEDOUBLE, soldat de 2° classe.

* Joseph LEDUC, Artillerie, brigadier.

 

Fort de loncin.png

 

 

02/07/2014

AWANS: Deux Résistants à l'enclos national des Fusillés.

A l'Enclos National des Fusillés:

Alexandre VANSTAPEL

Né à AWANS le 02.12. 1916

Tué au combat à Bois-de-Breux le 08.05.1943

D'abord inhumé à l'Enclos National

Inhumé à AWANS après la guerre.

Membre du Front de l'Indépendance.

Sabotage, transport d'armes et d'explosifs.

Presse clandestine.

 

A vanstapel.png

 

 

Marcel GERARD

 

Né à AWANS le 23.10.1916

Arrêté le 08.01.1944

Décédé au Bloc 24 le 22.03.1944

D'abord inhumé à l'Enclos National

Après la guerre, inhumé à AWANS

Membre du Mouvement National Belge

Actif dans le renseignement et le sabotage.

 

Marcel Gérard.png

 

29/06/2014

AWANS: LE CARRE D'HONNEUR.

 

Le Carré d'Honneur est situé au cimetière d'AWANS, Rue de l'Eglise à AWANS.

Il est plus souvent, et improprement, dénommé "Pelouse d'Honneur" par les habitants.

Il s'agit, en réalité d'un terre-plain encadré d'une bordure et recouvert de graviers.

Il est porteur de plusieurs plaques ou souvenirs particuliers se rapportant aux soldats inhumés.

Ce terre-plain surmonte un caveau. 

Il est pourvu d'une stèle portant l'inscription suivante

" SOUVENIR A NOS HEROS - La Commune d'AWANS reconnaissante "

Cette stèle date de 1921/1922.

Cet édicule est donc plus anciens que le Monument aux Morts érigé Place Communale.

Le caveau était prévu pour 60 personnes.

Seulement 23 personnes y sont placées:

BOGAERTS Jean en juin 1973

BOSARD Alfred en mars 1962

BOUHA Désiré en août 1938

BOUHA Xavier en septembre 1947

CLAJOT Jean en août 1914

COLLARD Léon en mars 1976

CORNET Noël en juillet 1984

CORNET Xavier en janvier 1941

D'AFFNAY René  en décembre décembre 1952

DEGROOF Henricus en février 1961

DENIS Valentin en novembre 1921

GILLES Joseph en juillet 1916

HEINE Léonard, D,H en avril 1996

HEINE Léonard, J,J en juillet 1934

KLINKERS Raymond en septembre 2009

MASSARD Frédéric en janvier 2000

PEETERS Maurice en décembre 2001

REYNERS Irène en juillet§ 1996

SCHOUBEN Léopold en juin 1961

SERVAIS Joseph en octobre 1979

VROONEN Marcel en décembre 1979

WERY Marcel en mai 1963

DEJONGH Karel en décembre 2003

Remarque: On ne peut s'empêcher d'être surpris de trouver deux dates situées durant la guerre de 14-18, qui plus est avant la construction du caveau.

Les dates signalées sont vraisemblablement les dates de décès et les corps, rapatriés après la guerre.

carré d'honneur.jpg

28/06/2014

AWANS: Appel de la section locale FNC.

L'an dernier, sur le plan national, malgré les décès, la Fédération Nationale des Combattants a maintenu son nombre de membres. 

Cela grâce à l'adhésion de membres sympathisants. Le Conseil d'Administration de la FNC a d'ailleurs décidé d'unifier les catégories de membres: les membres sympathisants sont maintenant reconnus comme membres à part entière.

L'objectif que nous nous fixons sur le plan local est de réaliser le même résultat que sur le plan national: au minimum garder notre nombre de membres malgré les décès. 

L'an dernier, nous avons comptés deux décès.

Nous lançons donc un appel à l'adhésion de membres sympathisants. Notre appel s'adresse donc à toutes les personnes qui participent habituellement à nos cérémonies. En effet, l'âge moyen de nos membres augmente et il importe de recevoir de l'aide.

Notre section recouvre le territoire des anciennes communes de BIERSET, AWANS, FOOZ et HOGNOUL.

Mais, son intitulé mentionne " FNC AWANS-BIERSET ET ENVIRONS". Ce qui signifie donc que nous acceptons les adhésions d'où qu'elles viennent.

Pour les personnes intéressées, il suffit de cliquer sur le lien figurant dans la colonne de gauche.

mains croisées.jpg

 

19:07 Écrit par P.B. dans Actualité, HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/06/2014

AWANS: Nous étions bien présents au 95°anniversaire de la FNC.

AWANS était bien représenté au 95° anniversaire de la FNC.

La section FNC "AWANS-BIERSET et ENVIRONS" était bien présente aux cérémonies du 95°anniversaire de la FNC.

Nous n'avons pu publier de reportage en temps utile.

Voici donc, avec quelque retard, un reportage photographique.

 

DSCI2626.JPG

 

 

DSCI2627.JPG

 

DSCI2628.JPG

DSCI2642.JPG

DSCI2644.JPG

DSCI2646.JPG

 

DSCI2646.JPG

 

DSCI2652.JPG

 

DSCI2656.JPG

 

DSCI2658.JPG

 

DSCI2659.JPG

DSCI2660.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:32 Écrit par P.B. dans Actualité, HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |