02/08/2007

V... UNE INVENTION DE VICTOR de LAVELEYE.

V…

 Comme « V…ICTOIRE »

 

Victor

 

Victor de Laveleye

     Le 14 janvier 1941, par la voix de son speaker Victor de Lavelleye, « Radio Belgique » lance le message suivant : 

«  On raconte que certains de nos gosses, en Belgique, ont trouvé un nouveau moyen pour faire enrager les Boches. Ils découpent dans du papier les trois lettres R.A.F., initiales de Royal Air Force, l’aviation britannique, et les éparpillent dans les rues. Bravo nos gosses ! mais j’ai autre chose à proposer ce soir. Vous avez intérêt à savoir combien vous êtes nombreux à vouloir la délivrance. Il faut que tous les patriotes de Belgique aient un signe de ralliement, qu’ils multiplient  ce signe autour d’eux, qu’en les voyant inscrits partout ils sachent qu’ils sont une multitude. Et que l’occupant, lui aussi, en voyant ce signe, toujours le même, se répéter indéfiniment, comprenne qu’il est entouré, cerné, par une foule immense de citoyens belges qui attendent impatiemment son premier fléchissement, guettent sa première défaillance donc aussi par un V. Vous voyez que cela clope de tous les côtés. La lettre V est donc le signe parfait de l’entente anglo-belge…

    Je propose V pour une autre raison encore ; c’est que la lettre se crayonne facilement…Ainsi vous pourrez couvrir de V les murs de nos villes, les affiches boches, les mille endroits que vous jugerez convenir. Vous pouvez même pousser le culot jusqu’à griffer des V avec un canif, une plume, la pointe d’un caillou, un vieux bouton de culotte, sur les carrosseries des autos boches. Mais soyez prudents… »

     Le V de la victoire imaginé par le Belge Victor de Laveleye connaît  d’emblée un succès foudroyant non seulement en Belgique mais aussi dans toute l’EUROPE occupée. Il se crayonne ou s’imprime partout en signe de défi à l’Allemagne . On peut aussi le former en levant deux doigts de la main. La B.B.C. et les autres radios alliées établies à Londres lui trouvent même une transposition sonore . V, en langage morse, c’est trois coups brefs et un coup long, soit les premières notes de la Cinquième Symphonie de BEETHOVEN. Pom Pom Pom Pom : c’est désormais l’indicatif musical des émissions de guerre transmises depuis l’Angleterre.

17:28 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/07/2007

LE COMBAT CONTRE L'INTOLERANCE: CITATION DE Roger DARNTON.

 

 

«  Faut-il laisser l’intolérance combattre l’intolérance ? Une violence encore plus meurtrière riposter à la violence ? Je pense au contraire que nous devons affirmer notre foi dans la raison, y compris quand nous avons à lutter contre la déraison. »

 

( Roger DARNTON, Professeur à l’Université de PRINCETON )

17:47 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : intolerance, violence, raison, deraison |  Facebook |

25/07/2007

AWANS: FÊTE NATIONALE: DISCOURS DU BOURGMESTRE

 

DISCOURS PRONONCE PAR Mr André VRANCKEN, BOURGMESTRE.

 

Mesdames, Messieurs,

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

 

Nous voici à nouveau réunis, comme chaque année, pour célébrer la fête du 21 juillet.

Et, comme chaque année, rappelons que c’est le 21 juillet 1831 que le Prince Léopold de Saxe-Cobourg prêta serment de fidélité à la constitution.

Il devenait ainsi notre premier roi, Léopold 1er.

Royauté et Constitution seraient désormais les assises de la nation belge.

Notre Belgique actuelle, fédérale, régionale, communautaire, est bien différente de celle de 1831.

On peut se poser la question, au vu de l’évolution politique de notre pays, de savoir si la Belgique a encore un avenir ?

Des déclarations récentes d’hommes politiques et de responsables économiques du nord du pays montrent une distorsion de plus en plus grande entre le Nord et le Sud quant à l’avenir de la Belgique et au rôle de la monarchie.

Des négociations communautaires se déroulent maintenant en vue de constituer le gouvernement fédéral.

Espérons qu’elles ne remettront pas en cause les structures de notre pays.

Espérons que nos hauts responsables sauront raison garder.

Espérons qu’ils ne détruiront pas un pays où pendant plus de 175 ans des populations ont réussi à vivre en paix.

Je voudrais, ici, rendre hommage à ceux et à celles qui se sont battus et qui se demain pour préserver la démocratie et la paix au sein de nos différentes régions et communautés, pourtant de cultures et de langues différentes et où prend naissance la multi culturalité.

Les belges, quelle que soit leur culture, possèdent un héritage commun ; ils peuvent encore se forger un avenir commun.

La célébration du 21 juillet doit être pour nous l’occasion de réaffirmer notre confiance en l’unité de la Belgique. Je vous remercie pour votre attention et je vous convie à prendre le verre de l’amitié !

 

 

 

 

21:35 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/07/2007

FORT DE LONCIN: 93° ANNIVERSAIRE DE L'EXPLOSION DU FORT.

 

FORT DE LONCIN : 93° ANNIVERSAIRE DE L’EXPLOSION DU FORT. 

fort-loncin
Photo du Fort après l'explosion

11:49 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

CAMP PALESTINIEN...

dyn004_original_692_461_pjpeg_34457_2ff0cf040947fb733b2f054532c2f690

11:47 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/07/2007

AWANS: FÊTE NATIONALE. MANIFESTATIONS.

SELON LA TRADITION,

L'ADMINISTRATION COMMUNALE D'AWANS

A CELEBRE LA FÊTE NATIONALE:

  • A 10H00, la messe a été dite par Mr l'abbé DABIN. Au cours de son homélie, celui-ci a surtout insisté sur l'attention que chacun devait porter à ceux de ses semblables qui n'étaient pas gâtés par la vie.
  • Ensuite, le monument aux Morts de la Place Communale a été fleuri par Mr VRANCKEN, Bourgmestre accompagné des Echevins.
  • A 11H00, les participants ont été reçus à l'Administration Communale pour le verre de l'amitié. A cette occasion, le Bourgmestre a prononcé un discours dans lequel il a retracé l'origine de la Fête Nationale belge et de la nation belge.

blason

 

19:20 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/07/2007

FORT DE LONCIN: LA RENOVATION SE TERMINE.

 

FORT DE LONCIN :

LA RENOVATION SE TERMINE.

 

Je vous livre un extrait du dernier périodique du « FRONT DE SAUVEGARDE DU FORT DE LONCIN ». Il s’agit d’un extrait du « Mot du Président » ( Monsieur Fernand MOXHET ) : 

« …le projet concerné, une fois terminé, devrait avoir fière allure, et constituer un outil de qualité afin de sensibiliser nos visiteurs à l’absurdité et l’horreur de la guerre, sur son caractère inique, et enfin sur l’importance de construire une Europe et au-delà un monde plus juste où les différends ne se règlent pas à coups de bombes.

Ainsi le visiteur entamera sa visite par le Musée jouxtant l’accueil où, à l’aide des différentes pièces d’époque et maquettes qui y sont présentées, il pourra commencer à appréhender le drame survenu il y a près d’un siècle. Il convient de souligner que ledit musée est exceptionnel tant par la qualité, que par la complémentarité des pièces y présentées et n’a sans doute pas d’équivalent en Wallonie.

Le visiteur, placé mentalement dans la peau d’un soldat de 1914 au moyen des commentaires distillés par son audio guide, se rendra ensuite dans le Fort proprement dit, par un cheminement qui se veut visuellement interpellant. A cet effet, la totalité de la descente vers la poterne d’entrée a été recouverte de métal, qui par sa couleur rouille évoquera immanquablement les coupoles du Fort.

Débute alors la visite des locaux de contre escarpe où sont évoqués les évènements ayant abouti à la guerre, ainsi que les conditions de vie journalière du Fort.

Le visiteur parcourt ensuite la contre escarpe gauche où sera mis en lumière, de façon « percutante », l’angoisse et la peur qui a dû étreindre ces hommes au seuil de la mort. En quelque sorte, le visiteur vivra, comme s’il y était, le dernier quart d’heure de l’agonie du Fort, explosion finale comprise.

Après cet épisode quelque peu décoiffant, le visiteur se rendra successivement sur le massif central afin d’y découvrir le cratère de l’explosion, et à la crypte restaurée pour l’occasion.

Enfin, au moyen de différentes bornes reprenant des photos et des textes choisis afin d’interpeller les visiteurs et nourrir leur réflexion, le visiteur se rendra vers la sortie. »

loncin3

20:16 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : loncin, fort |  Facebook |