14/01/2009

FRONT NATIONAL: POUR QUI SONNE LE GLAS ?

POUR QUI SONNE LE GLAS ?

Nous connaissions déjà les remous au sein du FRONT NATIONAL belge ou, en tout cas, les disputes entre les diverses sectes se proclamant le FRONT NATIONAL authentique.

Jusqu'à présent, pour se départager, ces sectes faisaient appel à Jean- marie LE PEN. Après tout, c'est normal, le FRONT NATIONAL belge n'a jamais prospéré que grâce aux retombées en BELGIQUE des succès de son homologue et prédécesseur français.

Nous apprenons, maintenant, les déboires du FRONT NATIONAL en FRANCE.

D'abord les  déboires financiers: Le FN est quasiment en état de banqueroute.

Ensuite, les déboires judiciaires de son leader Jean-Marie LE PEN.

Voicià titre d'exemple, une de ses dernières condamnations:

7 février 2008

Le Pen, condammné par le tribunal correctionnel de Paris à trois mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende pour ses propos sur l'occupation allemande, publiés en janvier 2005 dans l'hebdomadaire Rivarol. Il avait qualifié l'Occupation de "pas particulièrement inhumaine". Le Pen a été reconnu coupable de complicité d'apologie de crimes de guerre et de contestation de crime contre l'humanité. . (Le Monde, 8/02/2008)

Nous apprenons qu'il y a aussi, à présent, les bagarres internes et les dissidences. Le FRONT NATIONAL, en FRANCE, est ravagé par des luttes intestines et par des dissidences. Comme son correspondant belge !

Voyez ce qui suit:

L'ancien secrétaire général du Front national et euro-député Carl LangLe Pen investit par le Front National dans la même circonscription. a été suspendu du parti après avoir tenté de porter à nouveau sa candidature pour les prochaines européennes dans la circonscription du Nord-Ouest. Sa candidature s'opposait à celle de Marine

"Compte tenu de ma suspension, je suis amené par nécessité à travailler à la mise en place d'une nouvelle formation politique pour accompagner ma démarche électorale"

Car en effet selon lui cette suspension devrait logiquement déboucher sur son exclusion.

Carl Lang se positionne donc officiellement en concurrent du Front national et compte sur le soutien de plusieurs élus frontistes à la région Nord-Pas-de-Calais pour étudier la création d'une nouvelle formation politique.

Voici ce qui attend LE PEN pour les prochains mois:

182px-Funny-english-bulldog-photo-1

LE PEN , au repos.

Mais, après tout, pourquoi nous tracasser sur les malheurs de ces nazis ?

Ce dont il convient de se réjouir, en BELGIQUE, c'est le fait que les diverses sectes d'extrême-droite n'auront plus aucune référence de prestige à faire valoir.

Ce sera fini de proclamer: " Ah! si nous avions un LE PEN ici! "

Et, ce qui va nous amuser, c'est que, bientôt, les tendances françaises du F.n. vont se disputer, comme nos nazis belges pour la propriété de la fameuse flamme:

flamme

Il ne reste plus à Daniel FERET qu'à faire appel du -jugement lui en interdisant l'usage.

18:31 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/01/2009

TRIANGLE ROUGE, AUSSI EN FRANCE

Voici un texte puisé dans le site français

www.raslfront.org

Le petit triangle rouge
contre les légions d'horreur !

La peste brune gagne toutes les couches sociales et toutes les catégories professionnelles en usant de la démagogie, du mensonge et de la haine. La déliquescence économique est son terreau ; c'est dire qu'on peut craindre de nouvelles avancées du Front national.

Puisque le FN a réellement pénétré les milieux qui sont proches de chacun, il faut que chacun affiche sa résistance dans ces milieux mêmes. Dans les transports en commun, chez les commerçants, dans l'entreprise. Démontrer son refus du FN dans l'environnement familier, c'est la seule façon d'échapper à la banalisation de l'extrême droite, en arrachant à l'anonymat les idées qui la condamnent.

Il ne suffit plus de manifester dans la rue, distribuer des tracts, tenir des conférences, signer des pétitions. Car toutes ces actions impliquent souvent ceux qui sont déjà convaincus.

Je décide donc de marquer mon hostilité au FN et de la signaler en permanence par le port d'un insigne explicite. Il ne s'agit pas seulement de marquer la fraternité humaine mais de proclamer des conceptions politiques qui refusent tout compromis avec les idéaux opposés à ceux de la République et de la démocratie.

En portant cet insigne :

- je refuse les régressions que veut imposer le Front national : femmes au foyer, haine de l'étranger, censure des idées et des arts, contrôle des corps, chauvinisme national, autodéfense, inégalités devant l'emploi, devant l'impôt et la couverture sociale, liquidation du syndicalisme et des partis politiques...

- je m'engage à porter en tout lieu et à tout moment le signe de mon refus catégorique du FN.

Je sais que cette attitude m'exposera à des explications, à des insultes, voire à des violences. Mais c'est bien pour que les références à l'humanisme et à la solidarité ne soient pas abaissées au rang de provocation qu'il est urgent d'affirmer les valeurs de la civilisation contre les résurgences de la barbarie.

Jacques Testard

Ce signe est le triangle rouge, celui-là même que les nazis ont fait porter aux prisonniers politiques dans leurs campagnes de concentration et d'extermination. Ces prisonniers furent arrêtés en raison de leurs opinions et de leur résistance au fascisme. Aujourd'hui, plus de cinquante ans plus tard, cette résistance s'impose à nouveau. C'est pourquoi nous avons choisi le triangle rouge comme symbole, pour honorer la mémoire des résistants d'hier et affirmer la volonté de ceux d'aujourd'hui.

182px-Funny-english-bulldog-photo-1

JEAN-MARIE LE PEN AU REPOS

19:00 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/01/2009

CITATION DE G.B.SHAW

" Liberté implique responsabilité. C'est là pourquoi les hommes la redoutent. "
George Bernard Shaw

20:54 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2009

A NOUVEAU DU RIFIFI AU FRONT NATIONAL.

A NOUVEAU DU RIFIFI AU FRONT NATIONAL.

Le FRONT NATIONAL, ou ce qu'il reste de ses débris, fait à nouveau parler de lui. Cela grâce à la Justice qui vient de trancher dans un litige qui oppose Daniel FERET à la nouvelle direction du groupuscule.

La 7° chambre du tribunal civil de LIEGE a rendu un jugement mercredi 7 janvier 2009. Les juges de LIEGE doivent être félicités d'avoir pu se retrouver dans tout cet imbroglio. C'est vrai que si LE PEN est le borgne le plus célèbre de FRANCE, la Justice, elle, est aveugle.

Précisément, c'est Jean-Marie LE PEN lui-même, avec deux élus du FRONT NATIONAL belge qui ont introduit une plainte visant à interdire à Daniel FERET l'utilisation du logo du FRONT NATIONAL français. Logo qui représente une flamme.

Le dépôt de cette marque a été déclaré nul et le tribunal de LIEGE a prononcé sa radiation aux frais de Daniel FERET.

Ce qui est important, pour nous, dans ce jugement dont par ailleurs nous n'avons que faire, c'est la liaison officielle entre LE PEN et le FRONT NATIONAL belge.


jpg_fnCOULweb-1eaca

Pour rappel, voici une des citations de Jean-Marie LE PEN à propos de l'existence des camps de concentration nazis pendant la seconde guerre mondiale:

« Je ne dis pas que les chambres à gaz n'ont pas existé. Je n'ai pas pu moi-même en voir. Je n'ai pas étudié la question. Mais je crois que c'est un point de détail de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale » .

Citation à renvoyer à la figure des membres du FRONT NATIONAL. Voici, pour leur rappeler, quelques photos de ce « point de détail ».

femmes-plaszow
ss-buchenwald-1938-40
10105appelbuchenwald

Malgré tous leurs efforts pour paraître respectables, ils n'y arriveront jamais !

Ils regrettent, parfois même pas secrétement, de ne pas être à la place des soldats SS complaisamment photographiés sur la seconde photo !

 

18:33 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/01/2009

ALERTE AUX VIRUS !

Je reçois par e-mail le message ci-après.

J'ignore quelle est la réalité de cette alerte:

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

MESSAGE URGENT***

Dis à tous tes contacts de ne pas accepter
***italia9@hotmail.com
***taica9@hotmail.com 
***ptit_bou_de_chou@hotmail.com
Ce sont des virus qui veulent pirater ton ordi.
> > > > En plus, si un de tes contacts l'accepte, tu seras toi aussi touché.
Il a été annoncé comme le plus destructeur par Microsoft. Il détruit ton serveur.
> > > >  Envoie ce message à tous tes contacts.
C'EST TROP URGENT.
Fais suivre et vite Merci  

 

09:55 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/01/2009

CHANT DE RESISTANCE DES PRISONNIERS POLITIQUES: LE CHANT DES MARAIS

Chant de détresse et pourtant de résistance, de dignité et d'espérance, le Chant des Marais est né de la boue dans laquelle la barbarie nazie voulait anéantir des hommes.

 

LE CHANT DES MARAIS
ou
"Börgermoorlied", ou "Die  Moorsoldaten"


I

Loin dans l'infini s'étendent
De grands prés marécageux
Pas un seul oiseau ne chante
Sur les arbres secs et creux

            Refrain

Oh! Terre de détresse
Où nous devons sans cesse
Piocher.

II

Dans ce camp morne et sauvage
Entouré d'un mur de fer
Il nous semble vivre en cage
Au milieu d'un grand désert.

III

Bruit des pas et bruit des armes
Sentinelles jours et nuits
Et du sang, des cris, des larmes
La mort pour celui qui fuit.

IV

Mais un jour dans notre vie
Le printemps refleurira
Liberté, Liberté chérie
Je dirai: Tu es à moi.

         Dernier refrain

Oh! Terre enfin libre
Où nous pourrons revivre (bis)
Aimer - Aimer

 

Hymne européen de la déportation, est une oeuvre collective créée en juillet-août 1933 dans le camp de concentration nazi de BOERGERMOOR

Il y fut chanté quelques jours plus tard devant près de 1000 détenus, qui en reprirent  aussitôt le refrain.

Avant même le déclenchement de la guerre,  il était connu, parfois sous des variantes, en Europe entière, chanté dans les prisons et camps d'internement de France créés par le régime de PETAIN.

Il illustre à jamais les premières ténèbres concentrationnaires, la souffrance des "bagnards des marais", leur refus de l'avilissement. Il délivre une exhortation, un message.




" NAISSANCE DU "BÖRGERMOORLIED".


Selon une coutume militaire, les SA, puis les SS, exigeaient que les détenus  chantent : sur le chemin conduisant le camp au marais qu'ils devaient assécher, en  pelletant, lors des appels. Dans cette communauté de misère soudée par une forte cohésion, une idée de créer un chant germa rapidement ; Un chant qui serait celui des bagnards du marais, pelletant sans relâche sous la contrainte tout en continuant à espérer... Au lendemain d'une nuit de brimades et de sévices, un ouvrier mineur de Marienburg nommé ESSER, "homme d'un certain âge, calme et réfléchi", qui avait déjà publié des poèmes dans le journal l'Echo de la Ruhr, promis d'y  réfléchir.  Rudy GOGUEL, un autre détenu en composa l'air.

MEMORIAL SITUE A L'ENTREE DU CAMPS NAZI DE BOERGERMOOR:

180px-Boergermoor_KZ-Gedenkstein_01

16:35 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/01/2009

COUP D'OEIL CHOQUANT.

Voici, une photo puisée dans le site http://paulpeturephotos.skynetblogs.be

L'auteur de la photo y a ajouté comme légende

" Il faudrait peut-être penser à déplacer le monument"

C'est d'autant plus choquant que les bulles à verres n'ont pu être placées à cet endroit que sur accord de l'Administration Communale.

Je n'ai pas chercher à connaître le nom de cette commune.

dyn006_original_756_393_pjpeg_2590946_54fb95c4396ceb0e85754fb377edbbcf
En regardant les panneaux indicateurs....



18:49 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |