20/12/2009

" INVENTER DE NOUVEAUX REPERES" ( Amin MAALOUF )

" INVENTER DE NOUVEAUX REPERES"

( Amin MAALOUF )

Le relatif échec du sommet de COPENHAGUE m'incite à publier cet extrait du livre de Amin MAALOUF ( "Le Dérèglement du Monde" )

Pauvre sommet qui n'aura parfois servi qu'à régler (ou créer) des problèmes internes aux pays participants.

Sommet qui nous a montré que SARKOZY n'est pas le sauveur du monde et que OBAMA a été élu pour sauver les USA et pas le monde entier.

 

INVENTER DE NOUVEAUX REPERES.

« De la crise morale de notre temps, on parle quelquefois en termes de « perte de repères », ou de « perte de sens »; des formulations dans lesquelles je ne me reconnais pas, parce qu'elles laissent entendre qu'il faudrait « retrouver » les repères perdus, les solidarités oubliées et les légitimités démonétisées; de mon point de vue, il ne s'agit pas de « retrouver », mais d'inventer. Ce n'est pas en prônant un retour illusoire aux comportements d'autrefois que l'on pourra faire face aux défis de l'ère nouvelle. Le commencement de la sagesse, c'est de constater l'incomparabilité de notre époque, la spécificité des relations entre les personnes comme entre les sociétés humaines, la spécificité des moyens qui sont à notre disposition ainsi que les défis auxquels nous avons à faire face.

S'agissant des rapports entre les nations comme de la gestion des ressources de la planète, le bilan de l'Histoire n'est nullement exemplaire, puisque celle-ci est jalonnée de guerres dévastatrices, de crimes contre la légitimité humaine, de gaspillages massifs, et de tragiques égarements- ce qui nous a menés au marasme d'aujourd'hui. Plutôt que d'embellir le passé et de l'idéaliser, il faudrait se défaire des réflexes que nous y avons acquis, et qui se révèlent désastreux dans le contexte d'aujourd'hui; se défaire, oui, des préjugés, des atavismes, des archaïsmes, pour entrer de plain-pied dans une tout autre phase de l'aventure humaine. Une phase où tout doit être inventé à nouveau – les solidarités, les légitimités, les identités, les valeurs, les repères.

Je m'empresse de préciser, pour qu'il n'y ait aucun malentendu, que, si, de mon point de vue, la solution ne se trouve pas dans un « retour » passéiste aux morales traditionnelles ni aux légitimités anciennes, elle ne se trouve pas non plus dans un relativisme moral qui, au nom d'une modernité vulgaire et paresseuse, sanctifie l'égoïsme sacré, idolâtre toute négation, se vautre dans le chacun-pour-soi, pour aboutir au pire des préceptes: « Après moi le déluge ! ». un précepte auquel les perturbations climatiques pourraient donner un sens quasi littéral.

Ces deux attitudes opposées conduisent, par des voies convergentes, au même désarroi. C'est de tout autre chose que nous avons besoin aujourd'hui. S'il nous faut sortir des légitimités anciennes, que ce soit « vers le haut », non « vers le bas »; que ce soit vers l'élaboration d'une échelle de valeurs qui nous permette de gérer, mieux que nous ne l'avons fait jusqu'ici, notre diversité, notre environnement, nos connaissances, nos instruments, notre puissance, nos équilibres, en d'autres termes notre vie commune et notre capacité de survie; non vers le rejet de toute échelle de valeurs. »

16:06 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/12/2009

FNC PROVINCIALE DU LUXEMBOURG: CONCOURS 2009.

Un concours a été organisé en 2009. Le titre proposé était "Associations patriotiques: ringardes ou indispensables ?"

Voici le texte d'un lauréat ( Quentin CHAUVAUX de l'Institut Saint-Joseph de Saint-Hubert )

" Les manifestations patriotiques paraissent de plus en plus démodées pour les jeunes d'aujourd'hui. en effet, le fait d'exprimer son amour envers la patrie, la collectivité à laquelle on appartient peut sembler ringard actuellement, mais est-ce vraiment le cas ? Pour répondre à cette question, je vais dans un premier temps montrer pourquoi ces associations paraissent inutiles aux yeux des jeunes. Ensuite, je démontrerai dans les deux autres paragraphes les raisons pour lesquelles je pense que le devoir de mémoire est et restera toujours indispensable !

Depuis le 21° siècle, les commémorations sont oubliées par les jeunes adolescents car ils trouvent celles-ci inutiles. En effet, assister à des rassemblements de personne âgées en costumes démodés et portant avec eux des drapeaux de la patrie paraît très ennuyeux pour eux. De plus, les jeunes sont souvent davantage intéressés par ce qui va se passer dans le futur que par ce qui s'est produit antérieurement. Or, la présence de cérémonies dans notre existence est indispensable; elle doit rythmer notre évolution; les  rites peuvent aider l'individu à se structurer dans le temps.

Il est très important de se souvenir des gens qui ont combattu pour la patrie car c'est grâce à eux qu'aujourd'hui nous pouvons jouir de la démocratie, de la liberté de culte...Ces richesses, souvent bafouées dans le passé, sont le fruit de combats violents et c'est donc pourquoi il est indispensable de se rappeler de tous les moments où des combattants ont versé leur sang, sont morts au champs d'honneur pour leur patrie ( 1° et 2° guerres mondiales ar exemple ). Il faut imaginer le courage incroyable que nos ancêtres ont eu pour se sacrifier pour leur pays, c'esy-à-dire pour leurs concitoyens...

Il faut souligner aussi que les associations patriotiques permettent de tirer des leçons du passé. En effet, à la suite de certains conflits, des chefs d'état se sont rendu compte que ce n'était pas eux qui devaient diriger, mais le peuple tout entier ! Ce n'est pas un hasard si le suffrage universel s'est développé après la guertre 14-18. On peut donc dire que c'est "grâce" à ce qui s'est passé et aux leçons qu'on en a tirées que la liberté et la démocratie évoluent peu à peu à travers le monde. De plus, les associations patriotiques ont poussé beaucoup de gens à se battre aujourd'hui pour le respect des Droits de l'Homme dans le monde, à créer des groupes humanitaires comme l'ONU ou l'UNICEF ou encore à instaurer des tribunaux importants comme le CPI ( Cour Pénale Internationale ) qui juge tous les génocides ou crimes contre l'humanité à travers la planète entière. L'Union Européenne correspond aussi au rêve de paix; après la guerre, sur base économique, les occidentaux ont élaboré des assises solides pour un futur plus sûr.

En conclusion, je pense qu'il est nécessaire que les ados s'intéressent davantage aux manifestations patriotiques car leurs bienfaits sont très utiles voire indispensables. On doit prendre le temps depenser au passé car cet effort en vaut la peine ! S'intéresser au passé ne signifie pas "ressasser" mais, sans connaître et respecter ses racines, on ne peut pas élaborer un avenir solide et pacifique."

18:22 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/12/2009

HERMALLE-SOUS-HUY ( ENGIS ) : MONUMENT AUX MORTS.

HERMALLE-SOUS-HUY ( ENGIS ) : MONUMENT AUX MORTS.

Monument adossé à l'église du village sur une place dénommée "PLACE DES COMBATTANTS "

SDC10212

19:05 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/12/2009

LETTRE - INFORMATION DE LA FNC "AWANS-BIERSET"

Combattants

 

 

FEDERATION NATIONALE DES COMBATTANTS DE BELGIQUE

Siège social : Rue du BOULET, 27 – 1000 BRUXELLES – TF : 02/ 512 85 00

Section « Léon de Ville : AWANS – BIERSET et ENVIRONS »

Secrétaire –trésorier : P. BEAUJEAN, Rue F. Musin, 17 à 4340 AWANS : tf 04/2462218

e-mail : pierrebeaujean@hotmail.com

Infos: http://awans-memoire-et-vigilance.skynetblogs.be/

CCP: 000-3255247-24 de FNC AWANS-BIERSET et ENVIRONS, adresse du trésorier.

 

AWANS, le 12 décembre 2009

 

 

 

Madame, Monsieur,

 

 

Permettez-moi de vous adresser, au nom de la section des Anciens Combattants d' AWANS- BIERSET cette correspondance.

 

Peut-être, 91 ans après la fin de la 1° guerre mondiale et 64 ans après la fin de la seconde, certains peuvent-ils s'interroger sur l'utilité de notre association et sur son activité réelle.

 

Cet étonnement est bien légitime: sachez que notre groupement compte encore aujourd'hui plus de 20 membres effectifs ( les Anciens Combattants et leurs veuves ) ainsi qu'une vingtaine de membres sympathisants.


Sachez aussi que notre section, surtout grâce aux sympathisants, parvient toujours à organiser elle-même les diverses cérémonies patriotiques. Nous participons également, avec nos drapeaux, à d'autres cérémonies patriotiques organisées dans la région. Cette année, une délégation était présente, à LIEGE, le 19 février, à la commémoration du Roi ALBERT I°; le 26 avril, à la Journée Nationale des Prisonniers Politiques; en mai et en octobre, aux cérémonies organisées par la Base de BIERSET; le 15 août, au Fort de LONCIN; en septembre, au Refuge Saumon, à FLEMALLE; le 08 novembre, à la cérémonie organisée par l'Oeuvre des Postiers Liégeois.

 

A l'occasion du 8 mai et du 11 novembre, une cérémonie est spécialement organisée à l'intention des enfants des écoles de BIERSET, AWANS et FOOZ et tous les monuments des anciennes communes continuent à être visités et fleuris. Cela témoigne d'une vitalité devenue hélas assez rare.

 

Je tiens quand même à signaler que nous bénéficions toujours de l'appui des Administrations Communales de GRÂCE-HOLLOGNE ( pour BIERSET ) et de AWANS.

 

Certains se sont déjà étonnés que nous ne laissions pas ces activités aux bons soins, exclusifs, de l'Administration Communale à l'instar de beaucoup de localités, même plus importantes. Nous estimons qu'il importe qu'elles restent, le plus loin possible dans le temps, d'initiative populaire et permettent ainsi une authentique participation citoyenne.

Si vous désirez en connaître plus sur nos activités, vous pouvez consulter le site internet: http://awans-memoire-et-vigilance.skynetblogs.be

 

Cependant, la moyenne d'âge augmente et, chaque année, des anciens nous quittent. Nos activités demandent un minimum de fonds ( gerbes, plaques commémoratives, périodique trimestriel, correspondances, jubilés, hommages aux décès... sans oublier la réception du 11 novembre à laquelle la population est conviée ). Il n'es plus non plus possible d'organiser de festivités bénéficiaires comme c'était le cas auparavant.

 

C'est pourquoi, nous faisons appel à l'esprit civique et patriotique de nos concitoyens. Toute aide est la bienvenue. Toute obole, même minime peut être versée au ccp 000-3255247-24 de la section ( voir dans l'en-tête ): même deux ou trois € sont les bienvenus ( cela ne représente qu'un verre de bière ou de vin ).

 

Vous recevrez, en retour, une carte illustrée en guise de souvenir de nos activités.

 

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, nos salutations les meilleures.

 

Pour le Comité,

 

Le Secrétaire-Trésorier,

 

 

P. BEAUJEAN

19:04 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/12/2009

VOROUX-LEZ-LIERS ( JUPRELLE ): MONUMENT AUX MORTS.

VOROUX-LEZ-LIERS:

(COMMUNE DE JUPRELLE)

 MONUMENT AUX MORTS.

Voici, situé devant l'église de la localité, le mémorial aux victimes des deux guerres. Il s'agit d'un mémorial d'une sobriété exceptionnelle pour ce type de construction. Cette sobriété n'enlève rien à sa valeur symbolique, peut-être même au contraire !

SDC10194

11:14 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/12/2009

BASTOGNE: 65° ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DES ARDENNES.

BASTOGNE:

65° ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DES ARDENNES.

COMMEMORATION LE 12 DECEMBRE 2009.

44-45_CD

AMDS19405

 

PROGRAMME:

14H30:

Départ du cortège patriotique devant l'Hôtel de Ville. Dépôt de gerbe aux Monuments PATTON et MAC AULIFFE.

15H00:

Réception dans la Salle du Football Club de BASTOGNE, Rue des Récollets.

15H30:

Jet de noix du balcon de l'Hôtel de Ville.

17H00:

Départ en bus vers VAUX-SUR-SÛRE pour un show pyrotechnique nocturne;

20H00:

Inauguration des différents camps reconstitués dans la grand-rue.

20H00 à 22H30:

Spectacle dans la ville

7381676

16:48 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/12/2009

ROCOURT ( VILLE DE LIEGE ): MONUMENTS AUX MORTS.

ROCOURT ( VILLE DE LIEGE ):

CIMETIERE:

MONUMENTS AUX MORTS.

Le cimetière de ROCOURT se trouve dans l'ancien centre, non loin de l'ancienne église, dans la "Rue des héros".

Je présume que cette rue a été dénommée ainsi parce qu'elle conduit au Monument aux Morts et au lieu de sépulture des Anciens Combattants.

SDC10201

Nous avons ici le Monument de 14/18

SDC10202

 En face, adossé au mur extérieur du cimetière, nous trouvons un autre mémorial, relatif à 40/45

SDC10197

Parmi les nombreuses plaques commémoratives individuelles, nous avons distingué celle-ci:

SDC10204

C'est peu lisible, mais c'est la plaque en l'honneur de deux "JUSTES PARMI LES NATIONS"

 

19:19 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |