16/03/2010

OLNE: MONUMENT AUX MORTS DU CIMETIERE DE SAINT-HADELIN.

OLNE:

MONUMENT AUX MORTS DU CIMETIERE DE SAINT-HADELIN.

DSC05984

 

DSC05985

18:43 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/03/2010

INVENTER DE NOUVEAUX REPERES: Texte de Amin MAALOUF

Ci-après, un extrait du livre de Amin MAALOUF

" LE DEREGLEMENT DU MONDE "

9782246681519

nveauamintexte

 

INVENTER DE NOUVEAUX REPERES.

« De la crise morale de notre temps, on parle quelquefois en termes de « perte de repères », ou de « perte de sens »; des formulations dans lesquelles je ne me reconnais pas, parce qu'elles laissent entendre qu'il faudrait « retrouver » les repères perdus, les solidarités oubliées et les légitimités démonétisées; de mon point de vue, il ne s'agit pas de « retrouver », mais d'inventer. Ce n'est pas en prônant un retour illusoire aux comportements d'autrefois que l'on pourra faire face aux défis de l'ère nouvelle. Le commencement de la sagesse, c'est de constater l'incomparabilité de notre époque, la spécificité des relations entre les personnes comme entre les sociétés humaines, la spécificité des moyens qui sont à notre disposition ainsi que les défis auxquels nous avons à faire face.

S'agissant des rapports entre les nations comme de la gestion des ressources de la planète, le bilan de l'Histoire n'est nullement exemplaire, puisque celle-ci est jalonnée de guerres dévastatrices, de crimes contre la légitimité humaine, de gaspillages massifs, et de tragiques égarements- ce qui nous a menés au marasme d'aujourd'hui. Plutôt que d'embellir le passé et de l'idéaliser, il faudrait se défaire des réflexes que nous y avons acquis, et qui se révèlent désastreux dans le contexte d'aujourd'hui; se défaire, oui, des préjugés, des atavismes, des archaïsmes, pour entrer de plain-pied dans une tout autre phase de l'aventure humaine. Une phase où tout doit être inventé à nouveau – les solidarités, les légitimités, les identités, les valeurs, les repères.

Je m'empresse de préciser, pour qu'il n'y ait aucun malentendu, que, si, de mon point de vue, la solution ne se trouve pas dans un « retour » passéiste aux morales traditionnelles ni aux légitimités anciennes, elle ne se trouve pas non plus dans un relativisme moral qui, au nom d'une modernité vulgaire et paresseuse, sanctifie l'égoïsme sacré, idolâtre toute négation, se vautre dans le chacun-pour-soi, pour aboutir au pire des préceptes: « Après moi le déluge ! ». un précepte auquel les perturbations climatiques pourraient donner un sens quasi littéral.

Ces deux attitudes opposées conduisent, par des voies convergentes, au même désarroi. C'est de tout autre chose que nous avons besoin aujourd'hui. S'il nous faut sortir des légitimités anciennes, que ce soit « vers le haut », non « vers le bas »; que ce soit vers l'élaboration d'une échelle de valeurs qui nous permette de gérer, mieux que nous ne l'avons fait jusqu'ici, notre diversité, notre environnement, nos connaissances, nos instruments, notre puissance, nos équilibres, en d'autres termes notre vie commune et notre capacité de survie; non vers le rejet de toute échelle de valeurs. »

19:28 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/03/2010

AWANS: FUNERAILLES DE MONSIEUR ROMPEN. (REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE )


AWANS:

FUNERAILLES DE MONSIEUR ROMPEN.

(REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE )

DSC05975

DSC05976

 

DSC05977

DSC05980

DSC05981

 

DSC05983

 

DSC05986

20:48 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

AWANS: FUNERAILLES DE MONSIEUR ROMPEN.

 

AWANS: UN ANCIEN RESISTANT NOUS A QUITTES.

 

Samedi 27 février, la section FNC «  AWANS-BIERSET ET ENVIRONS  » a appris avec tristesse le décès d'un de ses plus fidèles participants, Monsieur François ROMPEN ( mieux connu sous le prénom de Julien ).

François ROMPEN était né à OLNE le 27 juillet 1923. Durant la guerre, il prit une part active aux mouvements de résistance ( Front de l'Indépendance ). Il était reconnu comme Résistant armé et Résistant de la Presse clandestine. Il était titulaire de nombreuses distinctions honorifiques belges et des Républiques de Russie.

Il avait exercé les fonctions de garde-champêtre pour les communes de FOOZ et de HOGNOUL, puis, après la fusion des communes, à AWANS.

François ROMPEN était membre du comité de la section FNC d'AWANS-BIERSET et Trésorier du Groupement régional de LIEGE de la FNC.

Il était également porte-drapeau. Fonction qu'il a exercée avec beaucoup de sérieux jusqu'à ces derniers mois, alors que son état de santé aurait pu lui permettre de se faire excuser.

Il a été inhumé au cimetière de son village natal, Saint Hadelin.

 

15:17 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/02/2010

FNC " AWANS - BIERSET ": In Memoriam Julien ROMPEN.

FNC " AWANS - BIERSET ":

In Memoriam Julien ROMPEN.

drapeau 2

Nous venons d'apprendre le décès de notre camarade Julien ROMPEN.

Les visites auront lieu à son domicile dès demain dimanche 28 février, de 17H00 à 19H00.

( Rue François HANON, 40 à FOOZ )Julien ROMPEN était membre du Comité de la section FNC

"AWANS-BIERSET ET ENVIRONS"

et Trésorier du Groupement Régional de LIEGE de la FNC.

La levée du corps aura lieu mercredi 03 mars à 13H00 à son domicile.

18:26 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/02/2010

BEYNE-HEUSAY: MEMOIRE DU SOLDAT GARETT.

BEYNE-HEUSAY

( CIMETIERE DE QUEUE-DU-BOIS ):

 MEMOIRE DU SOLDAT GARETT.

Ci-dessous, un article du journal LA MEUSE, du lundi 15 février 2009 relatant la véritable histoire de la mort du soldat américain GARETT.

Garett

20:30 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/02/2010

PHOTO D'UNE FAMILLE DE PRISONNIER DE GUERRE EN 40/45.

PHOTO D'UNE FAMILLE DE PRISONNIER EN 40/45.

Ci-dessous la photo d'une épouse de prisonnier de guerre avec sa fille.

 Comme c'était souvent la coutume et pour que la famille paraisse complète malgré l'absence du père, le photographe procédait à un montage: il s'agissait d'incorporer, en médaillon, la photo du prisonnier.

Ici, le photographe a très bien réussi son montage, compte tenu des possibilités de l'époque.

Il s'agit du photographe ROUMONT d'ANDENNE.

tante 001

 

16:52 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |