04/08/2015

AWANS, le 21 juillet 2015: discours du Bourgmestre.

FÊTE NATIONALE A AWANS,

le 21 juillet 2015.

DSCI4397.JPG

Voici le discours prononcé, à cette occasion par le Bourgmestre, Pierre-Henri LUCAS à la Place Communale.

Discours 21 juillet 2015

 

Mesdames et Messieurs les Représentants des Associations patriotiques,

Chers concitoyens, chères concitoyennes,

Mesdames et Messieurs,

Il y a 200 ans, une vaste coalition à l’échelle européenne mettait fin aux velléités de règne de l’empire français. Ces évènements, dont l’épilogue se déroula à quelques pas de notre région, ont précipité un partage de territoires et la constitution d’une nation tampon au cœur de l’Europe, qui est la nôtre, aujourd’hui. Faut-il le rappeler, c’est le 21 juillet 1831 que le Prince Léopold de Saxe-Cobourg prêta serment de fidélité à la Constitution.

Il devenait ainsi notre premier Roi, Léopold 1er.

Tout au long de ses presque deux siècles d’existence, notre pays a connu de nombreux changements et notamment 6 réformes d’Etat. Et à chaque fois, la paix communautaire a été préservée. C’est ainsi qu’un gouvernement incluant des nationalistes flamands, ces derniers plébiscités lors de ces élections, a été constitué, enchainant des réformes difficiles pour le pays. Le train des réformes attendues ne s’arrête pas là. A l’image des fondateurs du Royaume et de ceux qui l’ont défendu, la persévérance face à la difficulté et la recherche d’une vie meilleure pour tous sont des valeurs partagées par nous tous ici présents. La nation belge est à l’image de ces ambitions. Je le crois. Il va de notre responsabilité collective et individuelle, d’œuvrer pour le bien-être des citoyens de notre pays et assurer la viabilité de celui-ci. Ne perdons pas de vue que le projet européen est lui-même, et qui l’eut cru, remis en question, pour avoir pêché par manque d’ambition politique unitaire. Les difficultés sont partout en Europe. Le besoin d’unité jamais aussi nécessaire et vital.

Cette année a été l’occasion pour notre Administration et les associations patriotiques de rappeler à tous et aux enfants en particulier le coût enduré par nos aïeux il y a à peine cent ans ! Nous avons célébré comme partout à travers le monde, en mai dernier, la fin du régime nazi, il y a 70 ans tout juste. A cette occasion, aussi le parcours des prisonniers de guerre et leur retour difficile au pays, parmi lesquels nous avons la grande chance d’avoir un témoin direct.

De manière très officielle, en présence de l’autorité communale représentée par les membres issus du Conseil communal présents pour cette occasion, nous recevrons et mettrons à l’honneur, pour leur travail de mémoire et la défense des valeurs de liberté et sens du sacrifice, les associations patriotiques. Qu’elles sachent aussi que le Conseil communal soutiendra les actions qu’elles ont l’habitude de mener mais aussi celles qui sont nécessaires à leur continuité et que j’appelle de mes vœux !

La célébration de notre fête nationale doit être pour nous tous l’occasion de réaffirmer notre confiance en l’unité de la Belgique.

Sur ces mots, je vous souhaite une très bonne fête nationale et vous invite à vous rendre en la salle des mariages pour le verre de l’amitié. Merci pour votre attention.

18:58 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/08/2015

FORT de LONCIN: Commémorations du 15 août 2015

FORT DE LONCIN

 

143a.jpg

 

Le 15 août prochain, auront lieu au Fort de LONCIN, les commémorations annuelles de l'explosion du FORT.

Cette année, le programme est différent des années précédentes: le cortège ne partira plus d'ANS mais ce formera sur l'esplanade.

La FNC "AWANS-BIERSET" et le Groupement Régional de LIEGE de la FNC seront de la partie et vous invitent à vous joindre à eux.

Les orateurs au
Grand monument du fort seront les Ministres Jean-Claude Marcourt 
et Hervé Jamar,

ainsi que son Excellence l'Ambassadeur de Grande Bretagne.

La flamme du souvenir sera quant à elle ravivée par un membre de la famille du

Commandant NAESSENS.

Voici la copie de l'invitation envoyée par le Front de Sauvegarde du Fort de LONCIN.

LONCIN 1 001.jpg

 

LONCIN 2 001.jpg

17:50 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Saint-Georges-sur-Meuse: 5 septembre, 71° anniversaire de la Libération de Saint-Georges.

 Province de LIEGE Tél. : 04/259.92.60

Arrondissement de WAREMME Fax 04/259.41.14 BELFIUS : BE52 091-0004442-09

 

COMMUNE DE 4470 SAINT-GEORGES S/MEUSE

Rue Albert 1er ,16

 

71ème anniversaire de la Libération de SAINT-GEORGES

 

Samedi 5 Septembre 2015

 

Le Collège communal de Saint-Georges et les Associations patriotiques vous invitent à partager avec eux en toute amitié cette commémoration dont le déroulement sera le suivant :

 

17h00 Messe célébrée en l’Église de STOCKAY par le Padre

chantée par la chorale paroissiale

et accompagnée par la Musique des Cadets de la Marine

 

18h00 Hommage et dépôt d’une gerbe au monument

aux morts Place DOUFFET

 

18h30 Dépôt d’une gerbe à la plaque commémorative

Place de la Libération

 

19h00 Verre de l’amitié à « L’UNION »

 

19h30 Souper *

  • Lieu : Salle de L’UNION.

  • P.A.F. : 20 Euros.

  • Réservation obligatoire pour le 27 août

au n° de tél. : 04/275.15.85 – 0470/86.39.90 (Mme Andrée DEKLEYN – andree.dekleyn@skynet.be)

ou au – 04/275.28.32 – 0475/65.88.31 (M. Jean-Louis DEGIVE – jean-louis.degive@skynet.be)

 

Venez nous rejoindre, nous serons heureux de vous accueillir et de passer avec vous une soirée agréable et conviviale sous le signe de l’amitié et dans la joie des retrouvailles.

 

 

Par le Collège,

Le Directeur général f.f., Le Bourgmestre,

 

 

Philippe SEBA Francis DEJON

 

 

PS : Rassemblement des Autorités et des Porte-drapeaux Place Douffet à 16h30.

 

* : - Mignon de dindonneau sauce poivre et miel

- gratin dauphinois

- trio de légumes de saison

- moelleux au chocolat et glace à la vanille

 

- café

 

 

Photo prise lors du 67° anniversaire.

67°anni ST G.jpg

 

10:38 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/07/2015

BRESSOUX: Cérémonie d'hommage au Roi BAUDOIN.

BRESSOUX

( VILLE DE LIEGE )

Nous recevons l'invitation suivante:

 Vendredi  31 juillet 2015 :

Bressoux.

 
           17:00  : Eglise du Rosaire, rue Froidart, à BRESSOUX
           17:30  : Cortège.
           18:00  : Dépôt de fleurs à la statue du Roi Baudouin.
 

Roi.jpg

18:59 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/07/2015

AWANS, le 21 juillet 2015: Discours prononcé au nom de la FNC "AWANS-BIERSET"

Discours 21 juillet 2015 au nom de la FNC « AWANS-BIERSET ».

Panor-21-07-2015-AWANS-001.jpg

Mesdames, messieurs

 

Pour
 nombre 
d’entre 
nous, 

21 
juillet signifie 
défilés,
 festivités diverses, réceptions officielles.
 Mais 
quel est 
le
 sens
 de
 cette fête ?Dans tous les pays elle commémore une date historique fondamentale. Chez nous, c'est la reconnaissance définitive de la Belgique comme nation indépendante, en 1831, le jour où le Roi Léopold prêta le serment constitutionnel.

 

Malheureusement, le 
temps aidant, on se
 sent
 moins 
concerné
 par 
des événements
 aussi lointains. Pour la FNC, c'est une occasion de manifester son patriotisme.

 

Le patriotisme n'est pas quelque chose de ringard ni une notion puérile. Ce n’est pas non plus un gros mot ! Ni quelque chose de ridicule. On doit redevenir patriote et fier de son pays. Le problème, c’est que, ayant rangé le patriotisme dans le tiroir des notions désuètes, on a ainsi, parfois, laissé le chemin libre à des personnes ou des groupes mal inspirés qui ont assimilé « nationalisme » avec « patriotisme ». Il faut rappeler la différence qui existe entre « nationalisme » et « patriotisme ». Il vaut mieux être patriote que nationaliste.

 

Le nationalisme est une doctrine qui consiste à accorder la primauté à une certaine idée de l'intérêt national par rapport aux autres intérêts, ceux des autres nations mais aussi ceux des individus. Dans l'histoire, sous l'impulsion de certains gouvernants et dirigeants extrêmistes, le nationalisme a souvent été utilisé dans des manipulations conduisant au totalitarisme et à la guerre. Le 20°siècle en apporte nombre d'exemples. Le début du 21° ne s'annonce pas meilleur !

 

Le patriotisme, lui, n'est pas une doctrine, mais un sentiment d'appartenance à un pays, à son passé, à une région, un village, à des valeurs communes. Le patriote est fier de défendre les intérêts de son pays et des valeurs auxquelles il est attaché, y compris par les armes et au péril de sa vie, s'il ressent cela comme son devoir d'homme et de citoyen.

 

Le patriotisme réunit et dépasse tous les courants philosophiques ou religieux qui traversent la nation, tous les modes de pensées et les expériences de vie. Mais cela ne signifie pas que l'on abandonne toute lucidité, tout esprit critique. Être patriote implique l'exigence. On doit rester vigilant et ne permettre aucun écart des valeurs communes. On peut rappeler la parole de Jean JAURES, pourtant souvent taxé d'antipatriotisme alors qu'il s'agissait d'un antinationaliste.:  « La patrie n’est et ne reste légitime que dans la mesure où elle garantit le droit individuel ».

 

Le nationalisme, au contraire, ferme les yeux sur tout, n'admet aucune critique. Le 20°siècle a vu glorifier des dictateurs brutaux et corrompus. Le nationalisme respire la supériorité, la fatuité, l' insolence. Ce concept est très prisé par les dictatures qui l'utilisent pour enrégimenter leurs peuples.

 

La Fédération nationale des combattants, fondée en 1919, se définit clairement comme patriote. A sa fondation, elle rassembla 198000 membres ayant vécu 14-18. 198000 civils appelés sous les armes ou engagés volontaires pour défendre la patrie. Après 1945, elle accueillit les combattants de la seconde guerre. Ces gens ont résisté et se sont battus pour chasser l’occupant et combattre les idées de haine. Personne n'était mieux placé qu'eux pour savoir les horreurs provoquées par les doctrines nationalistes exacerbées.

 

 

Victimes d’un manque de motivation, les associations patriotiques éprouvent des difficultés. Dans beaucoup de communes, elles ont finit par disparaître ou ne regroupent plus que quelques membres sans activités propres. Dans notre commune, nous avons encore la chance de compter trois sections FNC actives. Nous éprouvons quand même des difficultés. Nous ne trouvons plus grand monde à se proposer de porter le drapeau et ce, tant lors des commémorations que pour les funérailles des derniers anciens. Si des personnes intéressées pouvaient se manifester. Nous demandons également quelques personnes pour nous aider à organiser le 11 novembre. Pour cela comme pour les drapeaux, cela ne prend que quelques journées sur l'année. Mes collègues des autres sections et moi-même sommes à votre disposition. Une belle façon de montrer son patriotisme !

Le Secrétaire-Trésorier

Pierre BEAUJEAN

19:28 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/07/2015

AWANS a célébré la Fête Nationale.

La Commune d'AWANS et la FNC 

ont célébré dignement la Fête Nationale.

 

La messe, rehaussée par la chorale de Villers l'Evêque a été célébrée à 10H00.

Les participants se sont rendus en cortège à la Place Communale précédé des six drapeaux.

Panor-21-07-2015-AWANS-022.jpeg

 

_DSC6587.jpeg

 

_DSC6588.jpeg

 

_DSC6597.jpeg

 

DSCI4395.JPG

DSCI4394.JPG

Le Bourgmestre procède au fleurissement du Monument aux Morts.

_DSC6584.jpeg

 

DSCI4397.JPG

 

 

DSCI4398.JPG

 

Deux discours ont été prononcés: celui du Bourgmestre et celui Pierre Beaujean nom de la FNC "AWANS-BIERSET"

 

DSC03645.JPG

 

 

DSC03652.JPG

 

Quelques photos des participants.

 

_DSC6589.jpeg

 

 

Panor-21-07-2015-AWANS-001.jpg

 

 

Panor-21-07-2015-AWANS-006a.jpg

 

Après la cérémonie qui s'est déroulée sur la Place Communale, la population a été reçue à la Maison Communale.

Le bourgmestre a rappelé l'importance de cette célébration et du rôle rempli par les associations patriotiques.

Les subsides communaux ont été remis aux représentants de ces associations

( FNC "AWANS-BIERSET", FNC "VILLERS l'EVÊQUE et FNC "OTHEE" )

 

DSC03661.JPG

 

 

DSC03660.JPG

 

Après le discours et la remise des subsides, nous avons pu bénéficier d'un buffet.

 

DSC03657.JPG

 

 

DSC03656.JPG

 

DSC03666.JPG

20:05 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/07/2015

AWANS et la Fête Nationale. La FNC demande aux habitants d'arborer le drapeau national.

 

Le drapeau national et le pavoisement.

 

arborer.jpg

 

Le drapeau belge doit être arboré aux édifices publics aux dates officielles, et peut l'être lors d'importantes cérémonies, lorsque les usages locaux le demandent, ou encore lors de la visite officielle d'un chef d'Etat étranger.

 

L'article 193 de la Constitution stipule les couleurs qui définiront la Belgique indépendante à l'avenir: « la Nation belge adopte les couleurs rouge, jaune et noire ».Pourquoi les couleurs ne sont-elles pas retranscrites en suivant l'ordre du drapeau? Pour une raison inconnue, la couleur rouge qui aurait dû se trouver à gauche - étant donné qu'elle était en première position sur l'ancien drapeau - a été reléguée à droite pour former l'ordre actuel : noir, jaune, rouge.

 

Le drapeau belge doit être présent sur les bâtiments officiels à certaines occasions bien précises, dont la Fête nationale. Il doit être arboré les 21, 22 et 23 juillet.

Le pavoisement ne constitue ni une décoration ni un élément d’aménagement urbain: il relève d’une opération à caractère hautement symbolique.Notre drapeau national fait partie de notre vie quotidienne et aucun d'entre nous n'y est indifférent. Néanmoins, bien peu connaissent son histoire et l'origine de sa forme actuelle, ses vicissitudes a travers les siècles.

 

Les couleurs du drapeau belge sont celles de l’écu de l’ancien Duché de Brabant. Il représentait un lion d’or (jaune) sur fond de sable (noir), griffes et dents de gueules (rouge). Ces couleurs signifient force (noir), sagesse (jaune) et courage (rouge). Ce drapeau a été adopté en janvier 1831, peu de temps après que la Belgique ait acquis dans la révolution de 1830, son indépendance par rapport aux Pays-Bas. Ces couleurs ont joué un rôle important comme rappel de la lutte infructueuse pour l'indépendance en 1789 des Pays-Bas autrichiens. Le 11 Janvier 1790, la République des Etats-Belgique-Unis a adopté un drapeau tricolore horizontal dans l'ordre rouge, jaune et noir. Mais, cette même année, la révolution brabançonne fut réprimée par les troupes autrichiennes.

 

Le 21 juillet, à l'instar de nombreuses autres localités, la commune d'AWANS célébrera aussi la Fête Nationale.

 

La FNC s'y associe bien entendu. A cette occasion, nous vous demandons d'arborer aussi le drapeau national. Les autorités arborent le drapeau, mais il peut être aussi arboré par les citoyens du pays.Le 21 juillet est, en effet, l'occasion pour tous les Belges de se rassembler sous une bannière commune.

 

 Le drapeau est signe de ralliement, il unit une nation consciente d’appartenir à une patrie déterminée. Il prend sa valeur lorsqu’il est hissé et flotte devant les citoyens, au-dessus du sol sur lequel ceux-ci habitent.

 

Nous avons parfois remarqué que le drapeau était mal installé.

 

Il y a deux façons. La plus courante est de le placer dans le sens horizontal. Dans ce cas, la bande noire doit se trouver au-dessus.

 

18:55 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |