18/07/2016

Coquelicots ou bleuets ?.

Des bleuets pour les Français et des coquelicots pour les britanniques.

4521962_6_5807_un-bleuet-assemble-en-octobre_e670005f5f1cc987f51ae6885b3de3bd.jpg

Ces deux fleurs sauvages ont continué à croître dans les terrains ravagés par les combats lors de la première guerre mondiale.

Toutes deux font référence à un poème, les « Bleuets de France »

« Les voici les p’tits « Bleuets »
Les Bleuets couleur des cieux
Ils vont jolis, gais et coquets,
Car ils n’ont pas froid aux yeux.
En avant partez joyeux ;
Partez, amis, au revoir !
Salut à vous, les petits « bleus »,
Petits « bleuets », vous notre espoir ! »

— Alphonse Bourgoin, extrait de Bleuets de France, 1916

et « In Flanders fields » (« Dans les champs des Flandres »).

Dans les champs de Flandre, les coquelicots fleurissent
entre les rangées de croix qui marquent notre place
Et dans le ciel, malgré le rugissement des canons
L'on perçoit encore le chant des courageuses alouettes.

Nous sommes la Mort et pourtant quelques jours auparavant
Nous regardions l'aurore poindre et le soleil rougir en
Se couchant. Nous aimions et étions aimés et aujourd'hui
Nous gisons dans les champs de Flandre.

Reprenez notre combat contre l'ennemi:
De nos mains qui chancellent, nous vous confions
Le flambeau qui sera vôtre et que vous tiendrez haut.

Si vous ne croyez plus en nous qui mourrons, jamais nous
Ne retrouverons le repos dans les Champs de Flandre
Ou fleurissent les coquelicots

(Traduction Dr Loodts)

 

Les commentaires sont fermés.