08/06/2016

Eglise Notre dame de la Chapelle, Bruxelles: paque commémorative.

BRUXELLES:

Eglise Notre Dame de la CHAPELLE:

Plaque commémorative et

réflexions diverses.

Les plaques commémoratives représentent à peu près 40% des mémoriaux élevés après la guerre de 14-18.

En principe, les plaques commémoratives et les Monuments aux Morts relevaient de l'autorité civile. 

Mais on constate un double phénomène: dans certaines régions, souvent rurales, mêmes les monuments civils portent parfois un symbole religieux; d'autre part, on remarque que dans nombre de paroisses une plaque commémorative existe à l'église, soit à l'intérieur, soit sur une muraille extérieure.

La présence de la croix dans les régions rurales constitue une particularité belge par rapport à la situation française. L’importance de la religion dans les commémorations de la Guerre de 14-18 est très grande.

Mais pourquoi l'interaction des paroisses dans le domaine mémoriel en BELGIQUE ?

Il y a quatre raisons:

1. A l'époque, moins de cent ans après la révolution belge, beaucoup de citoyens ne font pas encore la distinction entre le civil et le religieux. D'autant plus que le clergé est chargé d'actes qui peuvent être qualifiés de "civils": les TE DEUM par exemple...

2. Les localités sont divisées en paroisses ( une paroisse par quartier ). Les églises sont donc un symbole du quartier: il ne paraît donc pas anormal qu'un souvenir des victimes du quartier y soient honorés.

3. Dans d'autres endroits, il y a depuis la fin du 19° siècle conflit entre les autorités civiles et le clergé local: le fait d'apposer une plaque commémorative à l'église est peut-être une occasion de se manifester par opposition.

4. Enfin, il ne faut pas non plus oublier l'action du Cardinal MERCIER durant la guerre. Beaucoup d'anciens combattants, même sans esprit religieux, vouaient une grande admiration au Cardinal MERCIER. Personne ne songeait dès lors à s'insurger contre l'attitude de l'église quand elle se préoccupait du devoir de mémoire ( même si, à l'époque, on ne parlait pas encore ainsi: on se contentait de parler de "souvenir".

Ce long préambule avant d'en arriver à l'objet de l'article: la plaque commémorative de l'Eglise Notre dame de la CHAPELLE à BRUXELLES.

Voici la vue générale de cette église; On distingue la plaque à gauche de la porte d'entrée.

4840166649_044a0188ec_b.jpg

Et voici cette plaque en gros plan.

 

SP_A0072.jpg

Les commentaires sont fermés.