15/03/2016

Les "ONZE" de WERETH.

LES "ONZE" de WERETH.

USmemorial_wereth_01.JPG

Connaissez-vous le monument dédié aux Afro-Américains de la seconde guerre mondiale ?


Celui-ci se trouve sur la commune d’AMBLEVE, à WERETH et l'association,
l’ U.S. Memorial Wereth, y organise une cérémonie annuelle en date du samedi, 21 mai 2016 à 11H00.

 

Un petit résumé de l’histoire:

 

Pendant la Bataille des Ardennes, le 17 décembre 1944, le 333° Bataillon d’artillerie de campagne (FAB - attaché à la 106ème Division d’Infanterie), reçut l’ordre de partir vers SCHÖNBERG.

Onze afro-américains furent séparés de leur unité. Après plusieurs heures de marche à travers les bois, ils arrivèrent épuisés à la ferme de Mathias LANGER. La famille LANGER les recueillit, les réchauffa et les nourrit...

 

Mais cette partie de la Belgique n'est pas entièrement acquise à la cause des alliés. Elle était, il y a encore 20 ans, une partie de la Prusse et avait été annexée par l'Allemagne nazi en 1940. Ceci explique, peut être, que sur dénonciation de la présence de ces soldats américains, vers 16h, une patrouille de la 1. SS Pz Division arrive à la ferme...

 

Soudain une bande de SS fit irruption. Après avoir dû s'aligner, les mains en l’air, devant la maison, ces soldats durent courir pendant plus ou moins 1km devant le véhicule des SS. Ensuite ils furent sauvagement massacrés.

Les combats continuèrent et la neige tombait en abondance. C’est pourquoi, les corps ne furent découverts qu’en début février 1945.


Les 11 soldats américains avaient été brutalisés, jambes brisées, coups de baïonnettes sur la tête, doigts coupés avant d'être exécutés. 

wereth-history-007.jpg

Ils s'appelaient:


William Pritchett
James Stewart
Thomas Forte
Mager Bradley
George Davis
James Leatherwood
George Morten
Due Turner
Curtis Adams
Robert Green
Nathanial Moss

 

Après la guerre, l’oubli s’installa mais pas dans la mémoire du plus jeune fils de la ferme, Herman, âgé de 12 ans au moment des faits.  Hermann LANGER n’oublia jamais cette scène. Afin d’en garder le souvenir, il érigea en 1994 une croix en pierre à l’endroit même du massacre.

 

En 2002, grâce aux nombreux dons, l’association « U.S. Memorial Wereth » put acquérir le terrain et élargir le mémorial qui fut non seulement dédié à ces onze soldats de la 333ème Bataillon d’Artillerie de campagne mais à tous les afro-américains qui combattirent lors de la Seconde Guerre Mondiale.

C’est le seul mémorial dédié aux soldats noirs et à leurs unités pour le second conflit mondial en Europe. Ce monument est toujours le seul du genre en Europe.

wereth-history-004.jpg

Pendant plus d’un demi-siècle, le gouvernement des Etats-Unis a souvent oublié les sacrifices consentis par des centaines des siens qui s’engagèrent pour l’Amérique dans la Seconde Guerre mondiale. Car de nombreux soldats afro-américains tombèrent au champ d’honneur.

 

Depuis 2004 une cérémonie annuelle a lieu avec la participation active de militaires et de civils. N’oublions jamais que le destin des « Onze de Wereth » ne fut connu que grâce à l’initiative de Hermann LANGER.

 

Comme l’année passée, les organisateurs disposent d’une navette de l’armée belge: Medell/Wereth/Medell.

Si vous désirez l’utiliser, veuillez svpl. le noter sur l’invitation.

 

N’oublions jamais.

 

 

17:54 Écrit par P.B. dans Actualité, Général, HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.