29/02/2016

Décès de Raymond MAAS

Décès de Monsieur Raymond MAAS

deuil.jpg

Je suis porteur d'une triste nouvelle: 
le décès de Monsieur Raymond Maas né à Herstal le 9 juin 1927
décédé à Oupeye le 28 février 2016.
Secrétaire de la F.R.M.I. Herstal.
Il se trouve au Funérarium Hauben-Nihant rue du Chêne 31, Oupeye.
Les visites de 17 à 19 heures.
Levé du corps au Funérarium le 2 mars 2016 à 9:45.
Une absoute sera célébré en l'Eglise Saint-Remy, rue du Roi Albert à Oupeye,
le mercredi 2 mars 2016 à 10:00.
Suivi de l'inhumation au Cimetière d'Oupeye .

19:12 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

AWANS: Conférence du mercredi 2 mars au Foyer Culturel.

 guerre de 14-18, combattantsAWANS

02 mars 2016

CONFERENCE AU FOYER CULTUREL.

2016-03-02  Affiche  conférence 14-18.jpg

18:48 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : awans, foyer culturel |  Facebook |

25/02/2016

Que signifie " Mettre le drapeau en berne ?

" METTRE LE DRAPEAU EN BERNE "

QUE VEUT-ON DIRE PAR CES MOTS ?

 

Il existe des textes officiels qui prescrivent le pavoisement. mais aucun ne dit quand on doit mettre le drapeau en berne. Ni comment mettre le drapeau en berne.

La mise en berne des drapeaux dans tout le pays est une décision que prend le Gouvernement à certaines occasions. La plus courante est la mise en berne à l'occasion du décès d'un membre de la Famille Royale ou d'une personnalité importante ou à l'occasion d'un événement tragique ayant endeuillé le pays.

Cela sur le plan national. 

Sur le plan local, ou régional, les bourgmestres ou les autorités concernées peuvent décider de faire mettre en berne les drapeaux sur le territoire sur lesquels ils exercent leur juridiction. C'est notamment le cas lors du décès d'un élu local actuel ou ancien ou pour un événement pour lequel ils veulent marquer leu sympathie.

Ainsi, après les événements du 13 novembre 2015 à PARIS, le drapeau français a été hissé en berne à divers endroits: devant l'Hôtel ERRERA, le siège officiel du Gouvernement flamand; à LIEGE, le Collège Communal a décidé de mettre en berne les drapeaux en façade de l'Hôtel de Ville; ce fut aussi le cas dans d'autres villes comme à BASTOGNE.

L'expression " mettre en berne " signifie qu'en signe de deuil, les drapeaux officiels sont assujettis à mi-mât et non tout en haut. Souvent, il est roulé si l'on veut être certain qu'il ne se déploiera pas.

Le symbole est donc évident: on empêche le drapeau de se déployer et de claquer.

Il y a quelque règles, logiques, à suivre. Une première remarque, en principe seuls les drapeaux nationaux sont concernés par la décision de mise en berne.

En fait, il y a scénario à suivre: il conviendrait d'abord de hisser le drapeau tout en haut puis de le rabaisser à mi-mât. 

Si, abaissé à mi-mât, le drapeau est à la portée de main des passants, on l'abaisse seulement jusqu'à ce qu'il soit hors d'atteinte.

En principe, les autres drapeaux ne sont pas concernés mais il convient de les mettre aussi en berne ou de les retirer complètement. 

On peut compléter la mise en berne par l'adjonction d'un ruban noir.

Un drapeau ne doit, non plus, jamais toucher le sol. S'il n'est donc pas possible de le mettre en berne, on le laissera à sa hauteur ordinaire mail faudra alors, impérativement, opter pour le ruban noir.

 

berne  1.jpg

 

berne 3.jpg

 

18:15 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : awans, drapeau en berne |  Facebook |

23/02/2016

Guerre de 14-18: oeuvres caritatives en France.

Mouvements caritatifs français en faveur des Combattants belges.

A l'arrière, en France et plus particulièrement à PARIS, la situation des soldats belges complètement isolés de leur pays et de leurs proches suscita des actions de soutien.

Souvent à l'initiative de femmes du monde, ces oeuvres prirent une intensité nouvelle et prirent, souvent, aussi, la forme de promotions artistiques.

 

 

Parmi ces promotrices, la Comtesse GREFFULHE, née CARAMAN-CHIMAY. Elle présida et fut à la base de diverses oeuvres dont l'Assistance aux convalescents militaires. Elle présida également l'Union de France pour la Belgique et les pays alliés. 

Cette oeuvre organisa des réceptions, comme celle du 19 décembre 1916 à l'Eglise Saint Sulpice.

btv1b9013997x.JPEG

paris_6_affiche_veillee_des_tombes_3.jpg

paris_6_affiche_veillee_des_tombes_2.jpg

Auparavant,une réception avait été donnée , le 9 décembre 1915, à l'Opéra de Paris.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/02/2016

Quelques drapeaux de section FNC.

 

95° ANNIVERSAIRE DE LA FNC.

95°.JPG

DRAPEAU DE MONT-SAINT-GUIBERT.

Drapeau FNC 1.jpg

DRAPEAU DE WARNETON

drapeau warneton.jpg

DRAPEAU DE GOUGNIES.

Gougnies_guerre_14-18_drapeau_02.jpg

DRAPEAU DE BLEGNY-SAINT REMY

Fort_Barchon_drapeau_2.JPG

18:47 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fnc, drapeau, combattants, awans |  Facebook |

19/02/2016

" Morts pour la France", une spécificité française.

 

" Morts pour la Patrie" en Belgique- " Morts pour la France " en France.



Chez nous, les victimes, d'abord de la guerre de 14-18, ensuite ceux de 40-45, sont repris sur les Monuments aux Morts sous le titre de "Morts pour la Patrie". Lors des cérémonies, lorsqu'on cite les noms, le public dit, soit après chaque nom " Mort pour la Patrie", soit on dit, à la fin de la liste "Tous morts pour la Patrie".

Ceremonie-en-hommage-aux-Morts-pour-la-France-en-Indochine-et-aux-porte-drapeaux_large.jpg

 

En France, on entend les mots " Morts pour la France ". Bien que on trouve dans certains textes ou dans certain discours aussi " mort pour la Patrie". Mais c'est plus rare.

 

On s'est déjà posé beaucoup de questions à ce sujet. Pourquoi ne dit-on pas " Morts pour la Belgique " au lieu de " Mort pour la Patrie " ?

 

Parce que c'est une spécificité française qui n'a pas son équivalent chez nous. L'attribution de la mention « mort pour la France » est une opération relative à l'état civil, qui a été instituée pendant la Première Guerre mondiale par la loi du 2 juillet 1915 et modifiée par la loi du 22 février 1922 ( articles L. 488 à L. 492 bis1 du Code des Pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre.

 

De toutes les guerres  de l’histoire de France,la guerre de 14-18 est le seul conflit à concerner autant de Français. Chaque famille a compté au moins un poilu lors de la Grande Guerre qui a mobilisé plus de 8 millions d’hommes. Un million trois cent mille d’entre eux ne rentreront pas chez eux.

 

La mention "Mort pour la France" est attribuée dès que la preuve est rapportée que le décès est imputable à un fait de guerre, que ce décès soit survenu pendant le conflit ou ultérieurement.

 

Lorsque la mention "Mort pour la France" a été refusée à l'époque du décès, il n'est pas procédé au réexamen du dossier, compte tenu de la destruction fréquente des documents administratifs ou médicaux justifiant ces décisions qui, en tout état de cause, sont entérinées depuis des décennies.

Les enfants mineurs des "Morts pour la France" ont vocation à être " adoptés par la Nation ". Ce sont les " pupilles de la Nation". Il y a aussi le droit pour les veuves de toucher une pension

 

Cette mention confère aux victimes une reconnaissance et un statut individuel dont elles ne disposaient pas jusque-là (droit à la sépulture individuelle et perpétuelle dans un cimetière militaire aux frais de l'État par la loi du 29 décembre 1915, création d'associations de veuves et d'orphelins, pension de veuve de guerre).

 

Plus de 1 300 000 militaires décédés au cours de la Grande Guerre et ayant obtenu la mention " Mort pour la France " figurent sur une base de données. Celle-ci a été constituée par la numérisation et l'indexation des fiches élaborées au lendemain de la Première Guerre mondiale par l'administration des anciens combattants et aujourd'hui conservées par la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du Ministère de la Défense.

 

Le contenu de la base est constitué des fiches comportant les informations suivantes: nom; prénoms; dates de naissances et de décès; lieux de naissance et de décès; grade; corps; recrutement; matricules au corps et au recrutement; date et lieu de transcription de l'acte de décès ; circonstances du décès.

 

Enfin la mention offre aux descendants et ascendants la possibilité de bénéficier de mutuelles comprenant, en outre, des mesures fiscales avantageuses. Une seule condition : «La preuve doit être rapportée que la cause du décès est la conséquence directe d’un fait de guerre», rapporte la loi.

 

Notons aussi qu'en France, il y a un " Ministre des Anciens Combattants ".

 

Par la loi du 25 octobre 1919, « relative à la commémoration et à la glorification des morts pour la France au cours de la Grande guerre », l'Etat a lancé le projet d'un Livre d'or comprenant les noms de tous les héros jusqu'alors anonymes, qui serait déposé au Panthéon.

Le ministère des Pensions fut chargé d'établir, à partir du fichier existant, la liste des Morts pour la France de chaque commune.

Les Archives nationales conservent pour chaque commune française, la liste des soldats Morts pour la France, classée par ordre alphabétique des localités de chaque département.

 

En 1935, la présentation matérielle du futur Livre d'or est fixée: 120 volumes devaient être imprimés en plusieurs exemplaires, dont un serait déposé au Panthéon. Hélas, c'est resté lettre morte: les contraintes budgétaires, puis le début de la Seconde Guerre mondiale, mirent fin au projet, ne laissant subsister la documentation préparatoire.

 

Une mesure spéciale fut aussi prise relative aux écrivains, la durée de protection des œuvres des auteurs morts pour la patrie a été augmentée de 30 ans. Les premiers auteurs morts pour la France (ceux de l'année 1914) sont donc entrés dans le domaine public le 1er octobre 2009.

 

 

 

15/02/2016

F.N.C. "AWANS-BIERSET": Assemblée du 4 mars 2016.

FNC.jpg

FNC "AWANS-BIERSET"

INVITATION AUX MEMBRES.

03.jpg

Le Comité de la section vous présente, avec un peu de retard, ses meilleurs voeux pour 2016.

OPuisse l'année 2016 être meilleure que la fin de l'année 2015 !

Réunion Générale

le vendredi 04 mars 2016

à 16h00

à la cafétaria du Hall Omnisports d'AWANS

Il s'agit d'une réunion particulièrement importante puisqu'il faudra pourvoir au remplacement du Président, suite au décès de notre regretté Charles GREGOIRE.

A ce jour, nous avons reçu une signature.

Il y aura lieu, également, de prévoir les activités pour 2016:

* notamment la commémoration de la fin de la seconde guerre mondiale;

* le 97° anniversaire de la FNC;

* le problème des porte-drapeaux;

* la recherche de nouveaux membres;

* la présentation des comptes et la fixation de la cotisation.

 

19:04 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : awans, fnc, commémoration |  Facebook |