04/08/2015

AWANS, le 21 juillet 2015: discours du Bourgmestre.

FÊTE NATIONALE A AWANS,

le 21 juillet 2015.

DSCI4397.JPG

Voici le discours prononcé, à cette occasion par le Bourgmestre, Pierre-Henri LUCAS à la Place Communale.

Discours 21 juillet 2015

 

Mesdames et Messieurs les Représentants des Associations patriotiques,

Chers concitoyens, chères concitoyennes,

Mesdames et Messieurs,

Il y a 200 ans, une vaste coalition à l’échelle européenne mettait fin aux velléités de règne de l’empire français. Ces évènements, dont l’épilogue se déroula à quelques pas de notre région, ont précipité un partage de territoires et la constitution d’une nation tampon au cœur de l’Europe, qui est la nôtre, aujourd’hui. Faut-il le rappeler, c’est le 21 juillet 1831 que le Prince Léopold de Saxe-Cobourg prêta serment de fidélité à la Constitution.

Il devenait ainsi notre premier Roi, Léopold 1er.

Tout au long de ses presque deux siècles d’existence, notre pays a connu de nombreux changements et notamment 6 réformes d’Etat. Et à chaque fois, la paix communautaire a été préservée. C’est ainsi qu’un gouvernement incluant des nationalistes flamands, ces derniers plébiscités lors de ces élections, a été constitué, enchainant des réformes difficiles pour le pays. Le train des réformes attendues ne s’arrête pas là. A l’image des fondateurs du Royaume et de ceux qui l’ont défendu, la persévérance face à la difficulté et la recherche d’une vie meilleure pour tous sont des valeurs partagées par nous tous ici présents. La nation belge est à l’image de ces ambitions. Je le crois. Il va de notre responsabilité collective et individuelle, d’œuvrer pour le bien-être des citoyens de notre pays et assurer la viabilité de celui-ci. Ne perdons pas de vue que le projet européen est lui-même, et qui l’eut cru, remis en question, pour avoir pêché par manque d’ambition politique unitaire. Les difficultés sont partout en Europe. Le besoin d’unité jamais aussi nécessaire et vital.

Cette année a été l’occasion pour notre Administration et les associations patriotiques de rappeler à tous et aux enfants en particulier le coût enduré par nos aïeux il y a à peine cent ans ! Nous avons célébré comme partout à travers le monde, en mai dernier, la fin du régime nazi, il y a 70 ans tout juste. A cette occasion, aussi le parcours des prisonniers de guerre et leur retour difficile au pays, parmi lesquels nous avons la grande chance d’avoir un témoin direct.

De manière très officielle, en présence de l’autorité communale représentée par les membres issus du Conseil communal présents pour cette occasion, nous recevrons et mettrons à l’honneur, pour leur travail de mémoire et la défense des valeurs de liberté et sens du sacrifice, les associations patriotiques. Qu’elles sachent aussi que le Conseil communal soutiendra les actions qu’elles ont l’habitude de mener mais aussi celles qui sont nécessaires à leur continuité et que j’appelle de mes vœux !

La célébration de notre fête nationale doit être pour nous tous l’occasion de réaffirmer notre confiance en l’unité de la Belgique.

Sur ces mots, je vous souhaite une très bonne fête nationale et vous invite à vous rendre en la salle des mariages pour le verre de l’amitié. Merci pour votre attention.

18:58 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.