31/05/2015

Les Monuments aux Morts en Flandre: une curieuse question sémantique.

Question sémantique:

En Flandre, les " Monuments aux morts " sont dénommés " Oorlogsmonumenten".

Attention, il ne faut pas se méprendre. Il n'y a pas lieu de croire que, en Wallonie, les monuments commémoratifs honoreraient les victimes tandis que, en Flandre, nous trouverions des mémoriaux glorifiant la guerre.

L'usage de tels monuments, chez nous, ne remontant qu'à un peu plus de nonante ans, il serait curieux de connaître pour quelles raisons on n'a pas de traduction littérale.

Maintenant, lorsqu'on examine de plus près les "Monuments aux morts" et les "Oorlogsmonumenten", à l'exception de la langue utilisée, on ne trouve pas de différence.

Et encore, pour le cas de TONGRES, on a un Monument parfaitement bilingue.

T1.jpg

T2.jpg

T3.jpg

T4.jpg

Que l'on se trouve d'un côté ou l'autre de la frontière linguistique, ces monuments  ont été érigés pour commémorer et honorer les soldats, et plus généralement les personnes, tuées ou disparues pendant la guerre.

La guerre de 14-18 est, chez nous,  la première guerre commémorée par de tels  monuments. 

PEPINSTER: le Monument aux Morts.

pepinster.jpg

19:00 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2015

Romain ROLLAND en 1916: une grande voix non écoutée !

 

citation Rommain rolland.jpg

 

 Dans son journal du 3 août 1914, Romain ROLLAND avait écrit:

 

« Je suis accablé. Je voudrais être mort. Il est horrible de vivre au milieu de cette humanité démente et d’assister, impuissant, à la faillite de la civilisation. Cette guerre européenne est la plus grande catastrophe de l'histoire depuis des siècles, la ruine de nos espoirs les plus sains en la fraternité humaine. »

 

Romain ROLLAND, écrivit aussi ceci le 2 novembre 1916, soit 27 mois après la déclaration de la Première Guerre:

 

« Arrêter la guerre qui est en cours, qui le peut aujourd’hui? Qui peut faire rentrer dans sa ménagerie la férocité lâchée? Même pas ceux peut-être qui l’ont déchaînée,—ces dompteurs qui savent bien qu’ils seront dévorés!… Le sang est tiré, il faut le boire. Soûle-toi, Civilisation!—Mais quand tu seras gorgée, et quand, la paix revenue, sur dix millions de cadavres, tu cuveras ton ivresse abjecte, te ressaisiras-tu? Oseras-tu voir en face ta misère dévêtue des mensonges dont tu la drapes? Ce qui peut et doit vivre aura-t-il le courage de s’arracher à l’étreinte mortelle d’institutions pourries?… Peuples, unissez-vous! Peuples de toutes races, plus coupables, moins coupables, tous saignants et souffrants, frères dans le malheur, soyez-le dans le pardon et dans le relèvement! Oubliez vos rancunes, dont vous périssez tous. Et mettez en commun vos deuils: ils frappent tous la grande famille humaine! Il faut que dans la douleur, il faut que dans la mort des millions de vos frères vous ayez pris conscience de votre unité profonde; il faut que cette unité brise, après cette guerre, les barrières que veut relever plus épaisses l’intérêt éhonté de quelques égoïsmes.

 

Si vous ne le faites point, si cette guerre n’a pas pour premier fruit un renouvellement social dans toutes les nations,—adieu, Europe, reine de la pensée, guide de l’humanité! Tu as perdu ton chemin, tu piétines dans un cimetière. Ta place est . Couche-toi!—Et que d’autres conduisent le monde! »

 

 

Ce dernier paragraphe, écrit en 1916, est, par anticipation, sinon par vision prophétique, la condamnation des événements de l'entre-deux guerres et des horreurs qu'ils ont amenés par l'incapacité des démocraties à étouffer dans l'oeuf les mouvements anti-démocratiques, racistes...

 

Dernier paragraphe encore à méditer fortement à l'heure actuelle.

 

1801000_3_e2c8_romain-rolland_e491c47298d966d6ae6aaef4ef4d0c4e.jpg

 

19:40 Écrit par P.B. dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/05/2015

MARCHE-EN-FAMENNE: Monument aux Morts.

MARCHE-EN-FAMENNE:

Monument aux Morts du Cimetière.

Il existe deux cimetières, situés l'un en face de l'autre. Le Monument aux Morts se trouve dans l'ancien cimetière, adossé à une antique chapelle érigée au centre de ce cimetière.

Quand on parle du "Monument aux Morts", il convient de préciser qu'il s'agit des victimes de la Première Guerre Mondiale. Aucun ajout ni aucune modification n'ont été apportés concernant la Seconde Guerre Mondiale. 

Fait assez curieux mais qui n'est, hélas, pas unique !

Photo prise depuis l'entrée du cimetière.

DSCI3879.JPG

Vue globale du Monument:

Apposés sur le mur de la chapelle et surplombant le Monument, on peut voir les deux plaques reprenant les noms de tous les "morts pour la Patrie".

Chaque plaque se termine par ces mots: " La Ville de MARCHE reconnaissante "

DSCI3881.JPG

Voici les plaques gravées reprenant les noms des quatre combattants qui sont inhumés ici.

DSCI3882.JPG

DSCI3883.JPG

19/05/2015

Bpost et la distribution des journaux.

La POSTE: trois mille emplois sont sauvés !

 

poste.jpg

 

L'Institut belge des postes et télécommunications (IBPT) annonce que Bpost est le seul à avoir rentré une offre pour la distribution des journaux et périodiques avant 7H30 du matin, un contrat d'une durée de cinq ans minimum à partir du 1er janvier 2016. C'est l'Europe qui impose d'émettre cette adjudication en vertu de libéralisation de ce marché.

Distribution des journaux: Bpost est le seul candidat

 

 

Les facteurs de Bpost continueront sans doute à être les seuls à livrer les journaux et périodiques dans les boîtes aux lettres belges avant 7H30 du matin.

L'IBPT attendait deux offres ce lundi. Agences et Messagerie de la Presse et Belgique Diffusion pouvaient également se porter candidates, face à Bpost qui détient le contrat actuellement, mais les deux groupes ont apparemment décidé de se retirer de la course.

L'offre déposée par Bpost va à présent faire l'objet d'une évaluation par l'IBPT 

Selon les syndicats et la patron de Bpost Koen Van Gerven, ce contrat de 270 millions d'euros par an permet à Bpost d'employer environ 3000 temps plein.


RTBF avec Belga

18:23 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2015

BIERSET: Brocante du White Bison.

06

 

white Bison.jpg

 

Fraternelle de la Base de BIERSET

ASBL n° 439508087 

The White Bison 

5ème BROCANTE

à  BIERSET

Le samedi 6 juin  2015

de 8h00 à 18.00 heures

Rue de Velroux

(Ancienne caserne militaire)

4460 Bierset

Visite guidée gratuite du musée et petite restauration

Réservation obligatoire au 04/246.09.94

6€ l’emplacement de 5 mètres avec voiture

Compte Bancaire : BE70 3770 4970 1625

 

Dès 08h00 les places non occupées seront relouées

Toutes ventes de produits alimentaires et marchandises neuves sont interdites durant la brocante.

Les organisateurs déclinent toutes responsabilités en cas de vols et/ou dégradations

 

 

19:35 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Lettre d'un Prisonnier Politique ( 40-45 )

Lettre d'un Prisonnier Politique en attente de jugement à sa famille.

 

220px-Bundesarchiv_Bild_146-1993-051-07,_Tafel_mit_KZ-Kennzeichen_(Winkel).jpg

 

En attente de son jugement, ce (futur) prisonnier politique était incarcéré à la Prison de CHARLEROI. Après simulacre de jugement, ce fut l'expédition vers un camps de concentration mais dans ce cas précis ( Fernand FRISCH de TRAZEGNIES ) sans passer par BREENDONK.

Manifestement, il avait le droit de correspondre avec sa famille. Il devait utiliser le formulaire spécial fourni par l'occupant ( document trilingue: allemand, néerlandais et français ).

Ce document devait être rédigé au crayon. Il est évident que le courrier était contrôlé avant expédition. ce qui explique le ton de la lettre. 

Ce document étant très ancien et écrit au crayon, veuillez nous excuser pour la qualité de la copie.

 

PP 001.jpg

 Une fois au camp de concentration, il était "gratifié" d'un triangle, rouge dans le cas des Prisonniers Politiques. D'une autre couleur dans les autres cas. 

Voir tableau plus haut.