12/05/2015

HUIT MAI 1945. Que représente cette date et comment la commémorer.

 

 

LLB.jpg

 

 

HUIT MAI

 

Ce que représente cette date.

MDT.jpg

Le choix du 8 mai pour célébrer la fin de la Seconde Guerre mondiale n'était pas une évidence. Et cela pour diverses raisons.

 

Tout d'abord, pour une raison purement économique: le mois de mai compte déjà beaucoup de jours fériés. Avant la guerre, il n'y avait que l'ascension et le lundi de pentecôte. On a ajouté le 1° mai qui auparavant n'était pas un jour férié mais un jour chômé. Avec le 8 mai, cela faisait, aux yeux de certains trop !

 

La date elle-même: la véritable capitulation intervint dans la nuit du 6 au 7 mai.La Seconde Guerre mondiale se termina officiellement, en Europe en tout cas, le 8 mai 1945, à 23h01 ( heure de Berlin ) soit le lendemain de la capitulation sans condition signée à Reims,le 7 mai. Comme l'heure de Moscou retarde d'une heure par rapport à l'heure de Berlin, la fin de la guerre, pour les Russes est donc le 9 mai !

 

Tous les pays ne fêtent d'ailleurs pas la fin de la guerre le même jour ! De plus, il ne faut pas oublier que la guerre a encore continué en Asie durant près de quatre mois. La Seconde Guerre mondiale a donc véritablement pris fin en août 1945.

Humanité.jpg

Les Français sont les seuls à avoir considéré la date du 8 mai comme symbolique et a en avoir fait un jour férié. Bien qu'il y ait eu beaucoup de rebondissements, de retour en arrière, de rétablissements...chez eux.

 

Passons-les en revue. En France, selon une une loi de 1946, la victoire sur l'Allemagne nazie serait commémorée " le 8 mai de chaque année si ce jour est un dimanche et, dans le cas contraire, le premier dimanche qui suivra cette date ". Des problèmes apparurent de suite: la concurrence avec la fête de Jeanne d’Arc, qui tombe au même moment et qui est très vivace en France. Il est évident qu'il y aurait eu confusion et que la commémoration de la fin de la guerre aurait été occultée par une fête vraiment populaire et plus ancienne.

 

En 1953, une nouvelle loi fit du 8 mai le jour fixe de la commémoration et un jour férié. M en 1959, on en revint à une date variable ( le deuxième dimanche de mai ) donc à la suppression du jour férié. En 1968, cette commémoration fut à nouveau fixée au 8 mai, étant entendu que ce jour ne sera pas férié.

 

En 1975, nouveau retournement: Giscard d'Estaing, nouvellement élu Président, décida de supprimer la commémoration officielle de la victoire sur l'Allemagne nazie et de la remplacer par une " journée de l'Europe ", pour marquer la réconciliation franco-allemande. Dans la foulée, il souhaitait transformer le 11 novembre en une journée nationale du souvenir dédiée, indistinctement, à tous les morts pour la France. Inutile de dire que cela suscita l'indignation des associations d'anciens combattants.

 

En 1981, le 8 mai est rétabli par Mitterrand qui en fait à nouveau un jour férié dont le rituel est pratiquement copié sur celui du 11 novembre: le Président passe en revue les troupes sur la place de l'Étoile, dépose une gerbe, ravive la flamme du tombeau du soldat inconnu.

 

On doit aussi souligner que le débarquement est aussi commémoré en juin, souvent avgec faste, mais sans qu'un jour férié lui soit consacré.

Pravda.jpg

Les Russes célèbrent la capitulation de l’Allemagne nazie et la fin des combats le 9 mai. En effet, les Allemands ont capitulé une seconde fois le 9 mai, au quartier général des des forces soviétiques à Berlin. Une façon pour Staline de montrer aux Alliés que l'URSS ne comptait pas se laisser confisquer la victoire. Pour rappel, à cause du décalage horaire, la fin des combats a eu lieu le 9 mai et non le 8. Selon une habitude héritée de l'époque stalinienne, cette commémoration donne lieu à une gigantesque parade militaire.

 

Au Royaume-Uni et aux États-Unis, le 8 mai n'est pas un jour férié. Les Américains rendent hommage aux soldats morts pour la patrie le dernier dimanche de mai, appelé " Memorial Day ".

 

Au Pays-Bas, la victoire est fêtée le 5 mai.

 

En Belgique, la date du 8 mai est toujours restée dans l'ombre de celle du 11 novembre. A la différence du 8 mai 1945, le 11 novembre 1918 est une date qui a un rapport immédiat avec notre histoire. Le 11 novembre 1918, les Allemands étaient encore en Belgique, et ils ont dû commencer à partir. La date du 8 mai 1945, par contre, n'a aucun lien direct avec les événements qui se sont déroulés en Belgique. Notre pays a été libéré bien plus tôt, en septembre 1944, mais il y eut encore la bataille des Ardennes à l'hiver 1944.

 

Le 8 mai constitue surtout une date dans l'histoire diplomatique: c'est ce jour-là que la reddition de l'Allemagne a été officiellement signée. C'est sans doute pour cela, pour la rattacher à notre vécu, qu'on a pris l'habitude de dire que, le 8 mai, on commémore la « Victoire sur l'Allemagne nazie et la libération des camps »...bien que beaucoup de camps avaient déjà été libérés plus tôt.

 

Jusqu'à quand le 8 mai était-il un jour férié en Belgique ?

 

Cela n'a jamais été le cas. Le 8 mai n'a jamais été officiellement un jour férié généralisé en Belgique. Il était un «  jour de congé » seulement dans les écoles et les administrations. Mais il a été supprimé en 1983. Aujourd'hui, les défilés d'associations d'anciens combattants ont toujours lieu le 11 novembre, ou lors des fêtes de la Libération. Très peu de rituels propres au 8 mai sont organisés en Belgique, sauf les hommages dans le villages et la cérémonie à la Colonne du Congrès.

 

On doit aussi souligner que, dans de nombreuses localités, on continue de célébrer l'anniversaire de l'arrivée des Alliés, souvent donc en septembre. A titre d'exemple, le 8 septembre à Liège.

 

Pour moi, on devrait vraiment fêter la victoire ultime de la démocratie et de ses valeurs contre le racisme. La date du 8 mai aurait ainsi beaucoup plus de sens que de fêter uniquement la fin de la guerre. C'est pourquoi, il importe aussi d'y jumeler la libération des camps. Il s'agit d'une date marquante de la mémoire commune européenne.

 

 

19:22 Écrit par P.B. dans Actualité, Général, HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.