10/12/2014

Pourquoi le coquelicot ?

D'où vient la popularité du coquelicot ?

 

coquelicots.jpg

 

Pourquoi le coquelicot est-il généralement associé dans les pays du Commonwealth au souvenir des combattants morts au front et plus précisément à ceux tombés lors de la Guerre de 14-18 ? Le coquelicot est devenu le symbole du "Remembrance Day", jour de souvenir en hommage aux soldats morts lors des deux guerres mondiales. Mais pourquoi ?

 

Le coquelicot pousse pratiquement partout, y compris dans les zones les plus affectées par les combats, et notamment en Flandre. Les tranchées britanniques dans les champs au printemps 1915 étaient remplies de coquelicots. Des champs qui étaient devenus stériles regorgeaient de fleurs rouge sang une fois le combat terminé. Avant la Première Guerre mondiale, peu de coquelicots poussaient en Flandre, mais à cause des bombardements massifs, les sols calcaires se sont enrichis de chaux provenant des gravats. Ce phénomène a permis aux coquelicots de proliférer.

 

Il y a une seconde raison: la couleur traditionnelle des tenues soldats britanniques étaient de la couleur du coquelicot.

 

Enfin, le coquelicot est devenu mythique grâce au poème "In Flanders field" ("Au champs d'honneur") écrit par John McCrae, un lieutenant-colonel canadien. le coquelicot écarlate est rapidement devenu le symbole des soldats morts au combat. Parce qu'ils fleurissaient dans les champs de Somme et des Flandres sur les combattants tombés lors de la première guerre mondiale et leur couleur rouge était un symbole approprié pour le bain de sang de la guerre des tranchées.

 

Son oeuvre, qui débute par le vers "In Flanders fields the poppies blow", rend hommage à tous les soldats tués lors de ce conflit.

 

Trois années plus tard, Moina Michael, une Américaine qui travaillait dans la cafétéria d’un YMCA de la ville de New York, s’est mise à porter le coquelicot en souvenir des millions de soldats morts sur les champs de bataille. Lors d’une visite aux États-Unis en 1920, une dame française, madame Guérin, a été informée de cette coutume et, à son retour en France, a décidé d’utiliser des coquelicots fabriqués à la main pour recueillir des fonds afin de venir en aide aux enfants miséreux des régions dévastées par la guerre dans son pays.

 

L'usage du coquelicot comme symbole du Souvenir remonte à 1921.

 

C’est en novembre 1921 que les premiers coquelicots ont été distribués au Canada. Des millions de Canadiennes et de Canadiens arborent le coquelicot tous les mois de novembre à l’occasion du jour du Souvenir. Au Canada, du 5 au 11 novembre de chaque année, les gens célèbrent la Semaine des anciens combattants.

 

A noter que la France fait la même chose mais avec le bleuet.


Le coquelicot a garni les boutonnières ou les revers des manteaux cette année. Le coquelicot est devenu le symbole du "Remembrance Day", jour de souvenir en hommage aux soldats morts lors des deux guerres mondiales. Le «  Jour du Souvenir » est une journée pour rendre hommage aux anciens combattants. C'est un moment pour commémorer les services rendus et les sacrifices de plusieurs personnes à travers les générations. Qu'on soit pour ou contre la guerre, il s'agit tout de même de victimes qui se doivent d'être honorées.

 

Voici la traduction française du poème de John Mc Crae :

 

Au champ d'honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l'espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.
Nous sommes morts,
Nous qui songions la veille encor' 
À nos parents, à nos amis, 
C'est nous qui reposons ici,
Au champ d'honneur.
À vous jeunes désabusés,
À vous de porter l'oriflamme
Et de garder au fond de l'âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d'honneur.

 

 

 

 

 


19:07 Écrit par P.B. dans Actualité, Général, HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.