10/09/2014

Les Britanniques et la conscription.

Les Britanniques et la conscription.

ou

du volontariat à la conscription.

 

Nous avons vu que, sur le continent, existait un système de conscription.

De façon quasi générale, les pays étaient passés, parfois depuis peu de temps comme en Belgique,de la conscription par tirage  au sort au service militaire universel et obligatoire.

 

Finalement, la conscription est basée sur le principe suivant: ce sont les civils qui sont appelés à constituer la base de l'armée, les civils sont soldats pendant une parenthèse de leur vie, soit pendant leur service militaire soit lors de rappels effectués en cas de besoin.

Grâce au service militaire obligatoire, la France et l'Allemagne avaient pu mobiliser, en peu de temps, à l'été 1914, une masse énorme d'hommes: 3,6 millions en France dont 1,3 millions de combattants; 4 millions d'hommes en Allemagne dont 1,5 millions de combattants.

La différence entre les mobilisés et les combattants s'explique par le fait que ces hommes étaient utilisés à l'arrière, dans l'administration, dans la logistique, la communication...

La Grande-Bretagne ignorait, en 1914, la conscription. L'armée britannique n'était pas une armée de civils appelés sous les drapeaux mais une armée de professionnels. En 1914, la Grande-Bretagne ne dispose que d'une armée de métier de 300.000 hommes et fait appel au volontariat pour compléter ses effectifs. Patriotisme aidant, 700.000 jeunes Britanniques s'engagent d'eux-mêmes dès les premiers mois de la guerre. Les activités sociales telles que les matches de rugby ou de cricket, pratiquées à grande échelle à l'arrière du front, contribuent à maintenir la cohésion des troupes.

 

1244112621.png

 

Recrutant à l’échelle locale parmi des communautés bien constituées (au niveau du village, quartier, de l’entreprise), drainant également une population pauvre pour qui la guerre représente un échappatoire, le volontariat conduira environ 1.5 million d’hommes au front. 

 

afficheGB1.jpg

 

La conscription dut être instaurée en 1916 parce que les volontaires étaient difficiles à trouver.La guerre pour laquelle on avait trouvé, en 1914, une masse de volontaires était une guerre imaginée, irréelle alors que la réalité de la guerre est mieux appréhendée, connue et crainte. ce que l'on s'était représenté était sans commune mesure avec les conditions de vie et de mort dans les tranchées. Ce fut plus précisément le 27 janvier 1916.

La conscription fut décrétée faute de volontaires en suffisance. Le même problème se produisit au Canada, Dominion de la Grande-Bretagne, la conscription y fut introduite en 1917. Ce qui y provoqua une grave crise politique.

 

Les commentaires sont fermés.