06/08/2014

6 août 1914: Massacre de LINCE (SPRIMONT )

Le 06 août 1914 :

 

MASSACRE A LINCE

 

( SPRIMONT )

 

Le 6 août 1914, à Lincé, les 73e et 74e RI de l'armée impériale allemande passèrent trente-cinq civils par les armes et détruisirent soixante maisons à lors des " atrocités allemandes " commises au début de l'invasion dans diverses régions du pays. D'autres sources parlent de quarante, mais les divers monuments égrènent une liste de trente-cinq noms.Diverses manifestations seront organisées à Lincé à l'occasion du centenaire de l'invasion de notre pays en 1914 par les troupes allemandes et des atrocités commises dans ce village.

  • le 8 août: conférence-débat internationale avec Laurence Van Ypersele, Peter Winzen et Philippe Raxhon ;

  • du 6 au 10 août: Exposition à l'école communale.

Situé non loin de la frontière allemande de l'époque, Lincé avait été rapidement occupé, avec d’autres hameaux des alentours ( Chanxhe, lillé et Louveigné ).

Tous payèrent un lourd tribut à la soldatesque brutale. De nombreux civils furent passés par les armes et des demeures incendiées. Le village fut littéralement mis à sac par les soldats allemands qui fusillèrent 35 civils et détruisirent 52 maisons. 

On relate que au moins un malheureux fut traîné jusqu'à Poulseur où il sera abattu contre le mur du cimetière. Pourquoi cet acharnement et cette torture supplémentaire inutile ? Sans doute pour terroriser la région !

En photos, le monument au poing vengeur et quelques tombes de villageois fusillés.

 

lince_mon_vict_civiles_aout_1914_2.JPG

 

 

Lincé, victime des atrocités allemandes, se revendique, à juste titre, comme «  village martyr ». On fit construire, sur les lieux des massacres, un monument dédié aux civils exécutés le 6 août 1914. Celui construit à Lincé était très éloquent et émouvant. Il s'agissait de l'ancienne fontaine du village qui avait été coiffée d'une statue en bronze du sculpteur Georges PETIT. Une femme à genoux, portant un bébé, lève le poing en signe de vengeance. Ce monument sera vandalisé et détruit durant la Deuxième Guerre mondiale, le 6 décembre 1943.

 

Voir la carte postale de ce premier monument:

lince_mon_vict_civiles_aout_1914_cpa_2.jpg

 

En 1962,la vieille pompe fut détruite et remplacée par un monument symbolisant l'ancien mais de facture plus moderne. La nouvelle statue est l'oeuvre du sculpteur Marceau GILLARD qui reprit le thème de celle de Georges PETIT.

 

Un Monument est érigé Rue d'Ogné.  CoordonnéesGPS: Monument+50°30'56.71", +5°38'08.62". Arbre: +50°30'49.84", +5°38'07.64".

Figure sur ce monument, sans indication de noms, l'inscription suivante :

"AUX LINCÉENS
FUSILLÉS
SUR CETTE CAMPAGNE
6 - 7 AOÛT 1914
R. I. P."

Diverses manifestations seront organisées à Lincé, à l'occasion du centenaire de l'invasion de notre pays

lince_mon_hazotte_3.JPG

 

 

lince_mon_hazotte_5.JPG

 

A l'église Sainte-Anne de Lincé, on peut voir ce vitrail avec les trente-cinq noms classés par ordre alphabétique suivis de la mention «  Aux paroissiens morts pour la patrie »

  

lince_vitrail_eglise_5.JPG

 

Les commentaires sont fermés.