19/07/2014

14-18: Action des Français compatissants: "L'OEUVRE DU SOLDAT BELGE "

LES FRANCAIS AU SECOURS DES SOLDATS BELGES.

 

14-18; centenaire 1914; ccombattantsLe cas de la « petite » Belgique, pays neutre envahi par l'armée allemande de beaucoup supérieure en nombre; pays ayant subi, dès les premiers jours de la guerre des destructions et de massacres de civils ; pays seul à être entièrement occupé durement par l'armée allemande suscita l'enthousiasme et le dévouement des pays amis. Il faut se rappeler les contributions de guerre imposées par l'occupant.

C'est aussi surtout la situation malheureuse de nos soldats qui émut considérablement nos alliés. Il faut se rappeler que l'armée belge se trouvait quasi entièrement en dehors du territoire national. Il ne restait du pays que, symboliquement un petit bout du territoire derrière l'Yser.

De ce fait, les soldats belges étaient complètement coupés du pays et, partant, de leurs familles. En conséquence, pas de courrier, par de colis, pas de nouvelles, pas de véritable période de repos dans une ambiance familiale.

En France, apparut l'OEUVRE DU SOLDAT BELGE, placée sous le haut patronage de s.A.R. la Duchesse de VENDÔME, Présidente et de la duchesse d'URSEL. Son but était l'appel à la générosité non seulement des Français mais aussi des alliés et amis en faveur des soldats belges.

A l'occasion de la Fête de LL.MM. le Roi et la Reine des Belges, le 14 novembre 1915, un service solennel fut célébré en l'église Notre-Dame.

Voici l'affiche réalisée par l'artiste Maurice Romberg à cette occasion.

 

 

Maurice Romberg belgique 1918.jpg

Ce ne fut pas la seule activité publique. Voici, entre autres, une article de la presse parisienne conviant à un spectacle, au Palais du Trocadéro. On parle d'ici du patronage de Monsieur Carton de Wiart. 

 

14-18; centenaire 1914; ccombattants

Les commentaires sont fermés.