24/06/2013

ROGER MARTIN DU GARD ( commentaire ): Les pacifistes en 1914.

On trouve ce texte, assez curieux dans le tome "L'Eté 1914" Des Thibault. En août 1914, Jacques tente de dire aux combattants la vérité sur la guerre dans laquelle ils sont engagés. Son avion sera abattu alors qu'il essaie de lancer ce tract au-dessus du front.

"Français ou Allemands, vous êtes des dupes !

Cette guerre, on vous l'a présentée, dans les deux camps, non seulement comme une guerre défensive, mais comme une lutte pour le Droit des Peuples, la Justice, la Liberté. Pourquoi ? Parce qu'on savait bien que pas un ouvrier, pas un paysan d'Allemagne, pas un ouvrier, pas un paysan de France, n'aurait donné son sang pour une guerre offensive, pour une conquête de territoires et de marchés !

On vous a fait croire, à tous, que vous alliez vous battre pour écraser l'impérialisme militaire du voisin. Comme si tous les militarismes ne se valaient pas ! Comme si le nationalisme belliqueux n'avait pas eu, ces dernières années, autant de partisans en France qu'en Allemagne ! Comme si, depuis des années, les impéria­lismes de vos deux gouvernements n'avaient pas couru les mêmes risques de guerre!... Vous êtes des dupes ! On vous a fait croire, à tous, que vous alliez défendre votre patrie contre l'invasion criminelle d'un agresseur,  - alors que chacun de vos états-majors, français et allemand, étudiait depuis des années avec la même absence de vergogne, les moyens d'être le premier à déclencher une offensive foudroyante ! Alors que, dans vos deux armées, vos chefs cherchaient à s'assurer les avantages de cette "agression" qu'ils font mine de dénoncer aujourd'hui chez l'adversaire, pour justifier à vos yeux cette guerre qu'ils préparaient!

Vous êtes des dupes ! Les meilleurs d'entre vous croient, de bonne foi, se sacrifier pour le Droit des Peuples. Alors qu'il n'a jamais été tenu compte ni des Peuples ni du Droit, autrement que dans les discours officiels ! Alors qu'aucune des nations jetées dans la guerre n'a été consultée par un plébiscite ! Alors que vous êtes tous envoyés à la mort par le jeu d'alliances secrètes, anciennes, arbitraires, dont vous ignoriez la teneur, et que jamais aucun de vous n'aurait contresignées !... Vous êtes tous des dupes ! Vous, Français dupes, vous avez cru qu'il fallait barrer la route à l'invasion germanique, défendre la Civilisation contre la menace de la Barbarie. Vous, Allemands dupes, vous avez cru que votre Allemagne était encerclée, que le sort du pays était en jeu, qu'il fallait sauver votre prospérité nationale exposée aux convoitises étrangères. Et tous, Allemands ou Français, chacun de votre côté, pareillement dupes, vous avez cru de bonne foi que, pour vous seuls, cette guerre était une «guerre sainte»; et qu'il fallait, sans marchander, par amour patriotique, faire à «l'honneur de votre nation, au «triomphe de la Justice, le sacrifice de votre bonheur, de votre liberté, de votre vie !... Vous êtes des dupes ! Contaminés, en quelques jours, par cette excitation factice qu'une propagande éhontée a fini par vous communiquer, à vous tous qui en serez les victimes, vous êtes partis, héroïquement, les uns contre les autres, au premier appel de cette patrie qu'aucun danger réel n'a jamais menacée ! Sans comprendre que, des deux côtés, vous étiez les jouets de vos classes dirigeantes ! Sans comprendre que vous étiez l'enjeu de leurs combinaisons, la monnaie qu'ils gaspillent pour satisfaire leurs besoins de domination et de lucre !"

Les Thibault, Tome 5

On a connaissance d'actes de fraternisation entre les belligérants. On sait qu'il y a eu des tentatives de rapprochement, même couvertes secrètement.

Mais nous n'avons aucune trace d'une telle action. Si une action semblable, ou même une tentative, avait eu lieu, on en aurait sûrement gardé des traces, des souvenirs. A moins que la censure n'ai complètement joué son rôle.

Nous lançons donc un appel: si des témoignages existent, si quelqu'un a déjà entendu parler d'une chose semblable, nous l'appelons à se manifester !

 

18:11 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.