16/05/2012

AWANS: COMMEMORATION DE LA SECONDE GUERRE, DISCOURS DU BOURGMESTRE.

Bonjour à tous et surtout à vous les enfants,

 

Permettez-moi de vous dire combien je suis heureux d’être parmi vous ce jour pour célébrer, commémorer la fin de la seconde guerre mondiale, le 8 mai 1945.

Aujourd’hui nous sommes le 10 mai, c’est une date également très importante car le 10 mai 1940, l’Allemagne envahissait notre pays.

 

Revenons à la date du 8 mai 1945.

C’est une date qui doit rester très importante. En effet, il est opportun de garder en mémoire ce qui s’est passé. C’est l’occasion aussi, de rendre hommage à toutes celles et ceux qui ont défendu le pays, la liberté.

 

Le 8 mai, c’est la fin de la guerre, celle-ci a duré 5 ans et bien malheureusement, a provoqué la mort de nombreuses personnes, dont de nombreux enfants. Les ennemis (nazis) avaient décidé que certaines personnes devaient vivre, que d’autres devaient mourir, uniquement sur la base de leur «  origine », de leur «  religion » ou de leur « idées ».

 

Pendant ces longues années de guerre, les personnes qui vivaient à cette époque, ont perdu leurs parents, un frère, une sœur ainsi que leurs amis.

 

Alors, aujourd’hui ce 8 mai 2012, nous sommes tous rassemblés auprès du monument aux morts pour ne pas oublier que beaucoup de personnes ont souffert et se sont battues pour que cette abominable guerre se termine.

 

Aucune faute, aucun crime ne doit être oublié.

 

Nous devons rendre hommage aux anciens combattants qui se sont battus pour notre pays, pour nous tous.

 

Si aujourd’hui, nous vivons dans un pays «  libre » et que nous pouvons nous exprimer sans contrainte, c’est grâce à eux et nous devons les remercier.

 

Nous avons chacun une « responsabilité » face à l’avenir : nous devons faire attention à ce que ces «mauvaises choses » ne reprennent jamais le dessus.

 

Plus, on s’éloigne, et plus la « mémoire » est compliquée à pérenniser. Et cet effort, c’est un travail de tous les jours.

 

Je voudrais saluer la présence des autorités communales, du corps enseignant et des enfants.

 

Je voudrais remercier la FNC (Fédération Nationale des Combattants) « Awans- Bierset et environs », qui par son comité et ses sympathisants, rend traditionnellement les hommages aux monuments des anciennes communes de l’entité d’Awans, en y associant les enfants des écoles libres et communales d’Awans.

 

Un grand merci à tous, merci pour votre bonne attention.

 

André VRANCKEN

Bourgmestre d’Awans

 

Le 10/05/2012

19:28 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.