14/04/2012

LIEGE: STELE EN L'HONNEUR DE RAYMOND LEPOUSE.

Ce mémorial, édifié en l'honneur d'un journaliste résistant, avait été vendalisé. La plaque de métal sur laquelle était reproduite la photo de Raymon LEPOUSE, avait intéressé des voleurs de métaux.

Maintenant, l'outrage est réparé.

 

LEPOUSE 1.JPG

 

LEPOUSE 2.JPG

MAIS QUEL EST CET ORDRE QUI EST INTERVENU GENEREUSEMENT ?

Au sein de l’activité ordinesque belge, l’Ordre de la Questure Raymaldienne (en abrégé : OQR) fait figure d’original. Fondé en 1996 par Laurent Kinet et Olivier Dal Zuffo au sein de l’Université de Liège, il entretient rigoureusement les grandes traditions du folklore de corona, tout en cultivant une spécificité originale : son raymaldisme.

Le raymaldisme est des plus difficile à définir, de même qu’il est malaisé, pour le non initié, d’en embrasser toute la substance. Il se compose d’un subtil mélange de dignité solennelle et d’amusée bonhommie, de sévères cérémonies et de doux délires ; il se définit également par la particularité de son matériel folklorique intellectuel et de ses traditions internes. Seul le membre ou le sympathisant de longue date comprendra les subtitités de la Jouvencelle, de la Commission Suède, de l’état major de la moutarde ou de la dictée de Pennafort, et rares sont ceux qui détiennent la clé de l’origine de l’ordre et la signification du mot “raymaldienne”.

L’Ordre s’est doté d’un objet social que d’aucuns qualifient d’idéal folklorique : la défense et l’illustration de la langue française, en réaction à la paupérisation généralisée de sa maîtrise par les jeunes générations, et à la dictature anglomanique. L’ordre est bien loin, cependant, de sectariser son positionnement, et réserve à ses amis de Flandre les meilleures intentions. Il s’enorgeuillit d’être probablement, en Belgique, le lieu où le nombre de guindailles par séance est le plus élevé ; en témoignent les éditions successives du Billet Consulaire, son journal officiel, dont les vingt-quatre pages mensuelles sont noircies des créations raymaldiennes

19:38 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.