20/07/2011

FLEMALLE-GRANDE: MONUMENTS AUX MORTS.

Après FLEMALLE-HAUTE, le tour d'une autre ancienne commune ayant fusionné en 1976 pour former la nouvelle entité communale de FLEMALLE.

A proximité de l'église, se trouve l'ancien cimetière, à demi-abandonné:

SDC10968.JPG

 

Près de l'ancienne entrée, adossé au mur du fond est érigé le Monument aux Morts de FLEMALLE-GRANDE:

 

SDC10954.JPG

Comme on peut le voir, ce monument a été "adapté" après la guerre de 40/45

SDC10955.JPG

Voici, à présent quelques détails et plaques commémoratives particulières:

SDC10959.JPG

SDC10960.JPG

SDC10961.JPG

Sous un arbre, dans la partie du cimetière transformée en parc, cette plaque commémorative élevée à l'occasion du 30° anniversaire de la libération des camps, par la FNAPG

SDC10965.JPG

A présent, un petit détour par l'ancienne Maison Communale de FLEMALLE-GRANDE:

SDC10971.JPG

 

SDC10972.JPG


 

 

 

 

 

 

 

 

18:39 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/07/2011

AMICALE DES PORTE-DRAPEAUX: IN MEMORIAM.

CCF17072011_00000.jpg

18:15 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/07/2011

LES AMITIES PARTICULIERES DE BART DEWEVER.

dewever01.jpg

BART DEWEVER en évidence, en 1996, à ANVERS ( ANTWERPEN ) lors d'une conférence organisée par le VLAAMS BLOK ( maintenant VLAAMS BELANG )

Il y eu une deuxième rencontre, en 2007, aux funérailles de Karel DILLEN, fasciste flamand bien connu et cofondateur du LLAAMS BLOK.

Jusqu'à présent, on croyait que les partis flamands démocratiques avaient instauré un "cordon sanitaire" autour du VLAAMS BLOK/BELANG !

voir le site:

www.resistances.be/lepenanvers

18:34 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/07/2011

FLEMALLE-HAUTE: MONUMENTS AUX MORTS.

En visitant la partie de l'actuelle commune de FLEMALLE qui recouvre l'ancienne FLEMALLE-HAUTE, j'ai découvert des monuments aux morts communaux à deux endroits différents.

Le premier endroit est le cimetière jouxtant l'église paroissiale de FLEMALLE-HAUTE.

Voici tel qu'il apparaît dès l'entrée au cimetière:

 

SDC10933.JPG

Et, pris de plus près:

SDC10935.JPG

On peut constater qu'il s'agit du monument érigé en l'honneur des combattants de 14/18 et qu'aucun ajout n'a été apporté concernant 40/45.Sur les dalles du socle sont gravés les noms des victimes de 14/18:

SDC10942.JPG

SDC10943.JPG

Bien qu'il n'y ait aucune mention relative à 40/45, le parterre entourant le monument est parsemé de plaques commémoratives individuelles en mémoire de victimes de 40/45:

SDC10937.JPG

 

SDC10938.JPG

 

SDC10939.JPG

 

SDC10940.JPG

Et aussi cette plaque, hélas anonyme, offerte par la CNPPA:

SDC10941.JPG

L'absence de mention relative à 40/45 m'intriguait, surtout dans une commune comme

FLEMALLE-HAUTE qui a beaucoup donné durant la secondre guerre. C'est ainsi que j'ai découvert le nouveau monument aux morts, plus grandiose, placé dans le parc, à proximité de l'Hôtel de Ville de l'ancienne commune de FLEMALLE-HAUTE ( maintenant Hôtel de Ville de la commune fusionnée ).

SDC10944.JPG

SDC10945.JPGCe monument est visible de puis la grand-route Il en est écarté de queques dizaines de mètres seulement.

SDC10946.JPG

 

SDC10947.JPG

Je m'en voudrais de quitter FLEMALLE sans donner deux photos prises dans le porche de l'Hôtel de Ville.

La première concerne le Bourgmestre Théodule GONDA, martyrisé par les nazis:

SDC10950.JPG

Et celle-ci, en l'honneur de Marcel COOLS, victime du nazisme, lui-aussi:

SDC10951.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:29 Écrit par P.B. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/07/2011

TRAZEGNIES: MONNAIE DE NECESSITE ET NON MONNAIE DE GUERRE.

Le bon de 50 centimes émis à TRAZEGNIES, dont il a été question dans le précédent article est appelé par les numismates « Monnaie de nécessité ». Ce type de « monnaie » était utilisé lors des conflits, donc en période de guerre. Elles furent éditées pour pallier au manque de numéraire afin de faciliter les transactions courantes.

 

A ces occasions, notamment lors de la Première Guerre mondiale, la circulation monétaire était très difficile. A cet époque, dans les classes populaires, on fonctionnait essentiellement, avec de la monnaie métallique. Celles-ci ne tardèrent pas à manquer, conservées par l'Etat ou stockées par des particuliers. Pour faire face à cette disparition qui menaçait de paralyser les échanges quotidiens, des monnaies, dites de nécessité, furent émises surtout par des Administrations locales ou des chambres de commerce. De faibles valeurs faciales, ces titres présentent une grande diversité de types et sont fabriqués dans des matériaux variés : aluminium, laiton, fer ou même carton, comme c'est le cas de celle de TRAZEGNIES qui nous occupe.

 

La valeur de ces « monnaies » n’était pas toujours exprimé en francs belges, mais quelquefois sous forme de bons d’alimentation ou de marchandises. Ces titres n’avaient cours que sur le territoire de la commune d’émission.Pour faire face aux difficultés de la circulation, plus de 800 communes décidérent d'émettre ces « monnaies de nécessité ».

 

Ces monnaies ont donc fleuri durant la guerre de 1914. Mais on en trouve à toutes les époques. Ce fut notamment le cas lorsque certaines villes étaient assiégées. Durant ces moment, elles ne pouvaient pas été alimentées en monnaie réelle par l'extérieur. C'est pourquoi, elles sont alors appelées « monnaies obsidionales » ( = monnaie de siège  ). Ce fut notamment le cas pendant le siège d'ANVERS sous NAPOLEON I.

 

biljet5.jpg

billet220a.jpg

elbf.gif

Les Archives officielles (communales ou de l'Etat) n’en possédant souvent aucun exemplaire ou, alors, de très rares. On a souvent préféré en perdre le souvenir en raison de la période pénible qui leur est attachée...et, quelquefois aussi, en raison d'abus que l'on a connus.

 

Celles qui nous concernent ( TRAZEGNIES ) se rattachent à la Guerre de 1914/1918. Elles furent signées par Rodolphe DELVAL qui était bourgmestre de TRAZEGNIES de puis 1908. Une rue lui a été consacrée dans la localité, la rue commerçante.

 

Quant à cette « Coopérative Communale », je n'ai pas obtenu, à ce jour, plus de renseignements.

TRAZEGNIES.jpg

 

 

 

19:19 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/07/2011

TRAZEGNIES: MONNAIE DE GUERRE.

Vous pouvez découvrir, ci-après, un exemplaire de "monnaie de guerre". Il s'agit d'un bon d'une valeur de 50 centimes, émis durant la guerre par la "Coopérative communale" de TRAZEGNIES.

Je ne connais pas la date d'émission: elle ne figure pas sur le bon.

Il est spécifié que ce bon n'aura plus cours " trois mois après la conclusion de la paix".

Quelqu'un en sait-il plus ? Pour ma part, je vais interroger l'un ou l'autre habitant de TRAZEGNIES âgé. 

CCF04072011_00000.jpg

 

19:42 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

TRAZEGNIES: MONNAIE DE GUERRE.

Vous pouvez découvrir, ci-après, un exemplaire de "monnaie de guerre". Il s'agit d'un bon d'une valeur de 50 centimes, émis durant la guerre par la "Coopérative communale" de TRAZEGNIES.

Je ne connais pas la date d'émission: elle ne figure pas sur le bon.

Il est spécifié que ce bon n'aura plus cours " trois mois après la conclusion de la paix".

Quelqu'un en sait-il plus ? Pour ma part, je vais interroger l'un ou l'autre habitant de TRAZEGNIES âgé. 

CCF04072011_00000.jpg

 

19:41 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |