29/11/2010

SUR LA XENOPHOBIE ( Lettre de Gustave FLAUBERT )

«  Je me suis pâmé, il y a huit jours, devant un campement de Bohémiens qui s'étaient établis à ROUEN. Voilà la troisième fois que j'en vois. Et toujours avec un nouveau plaisir. L'admirable, c'est qu'ils excitaient la haine des bourgeois, bien qu'inoffensifs comme des moutons. Je me suis fait très mal voir de la foule en leur donnant quelques sols. Et j'ai entendu de jolis mots à la Prudhomme. Cette haine-là tient à quelque chose de très profond et de complexe. On la trouve chez tous les gens d'ordre. C'est la haine qu'on porte au bédouin, à l'hérétique, au philosophe, au solitaire, au poète. Et il y a de la peur dans cette haine. Moi qui suis toujours pour les minorités, elle m'exaspère...Du jour où je ne serai plus indigné, je tomberai à plat, comme une poupée à qui on retire son bâton. »

 

( Lettre de Gustave FLAUBERT à George SAND, le 12 juin 1867 )

Pensée combien actuelle !

 

18:14 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/11/2010

PARIS, XV° ARRONDISSEMENT: MONUMENT AUX MORTS.

Sur une place publique, située à deux pas de l'imposante Mairie du XV° Arrondissement, est érigé ce Monument aux Morts.

Comme c'est la coutume en FRANCE, les Monuments aux Morts ont toujours une réelle prestance.

DSC09626.JPG

 

C'est finalement un raccourci de l'histoire de la République et de ses guerres:

Sur la gauche du Monument, on peut voir une représentation des guerriers de la Révolution. Au centre, entre les deux panneaux: un "poilu" de 1914 et, à la droite, une mère avec son enfant, en pleurs.

Le panneau de gauche rappelle la mémoire des combattants de 14/18. Celui de droite, les Combattants de 40/45 et il fait également référence à l'Indochine.

Ci-dessous, une autre photo prise sous un autre angle:

DSC09628.JPG

Manifestement, le Monument a dû subir des modifications après 1945. A l'avant-plan, on mentionne, à gauche "1914" et à droite "1918".

 

18:08 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/11/2010

FNC DE BERLOZ ET GEER: TEXTE PARU DANS LE "MIROIR DE HESBAYE"

Voici le texte d'un article rédigé par Monsieur Willy MENTEN et publié dans le "MIROIR DE HESBAYE":

" Novembre, ce n'est pas seulement un mois de plein automne avec son cortège de tons colorés et de feuilles mortes, mais c'est aussi le moment du...souvenir!

Chaque homme et chaque femme de chez nous envisage cela, suivant sa propre conscience! Mais cette année 2010 est particulière pour les personnes qui aiment et qui sont fiers de leur pays.

Nous, enfants de la guerre, nous, qui volontairement sommes là pour rappeler aux plus jeunes le sacrifice des anciens, alors que d'autres sont en train, à l'heure qu'il est, de détricoter la BELGIQUE!!!

Notre pays nommé BELGIQUE, pour lequel tant d'anciens combattants de 14/18 et 40/45 sont morts ou ont été blessés.. profondément dans leur chair ou dans leur esprit! Que de souffrances tolérées aussi par les populations civiles face à l'envahisseur nazi! On dirait, 70 ans après, que les leçons du passé n'ont servi à rien...Pourtant, en ces temps de résistance, il n'y avait ni flamands ni wallons ni Bruxellois...mais des Belges solidaires, ayant un idéal commun: retrouver la liberté!

Les choses ont bien changé, notre vie et notre histoire aussi! Les petits-enfants de ceux qui furent "frères d'armes" hier sur l'Yser ou sur la Lys, s'entredéchirent aujourd'hui! La richesse, la langue, le refinancement des régions, le droit du sol...en sont les prétextes! On n'est plus au temps des blanches colombes! Certains, extrémistes, vont plus loin, ils désirent l'éclatement du pays, de ses institutions et de sa royauté; en d'autres termes: le séparatisme ... pur et dur...

Nous, les passeurs de mémoire, allons-nous les laisser faire? Nous nous devons de réagir immédiatement, en pensant aux sacrifices de tous les "anciens", garants de notre liberté! Sinon, tous ces sacrifices, toutes ces douleurs ressenties par le peuple n'auraient servi à rien...sinon à l'Histoire et à ses livres!

Une nouvelle fois, unissons-nous sous le même drapeau, montrons-nous solidaires face à ces manoeuvres qui mettent en péril non seulement notre unité nationale, mais aussi notre démocratie si durement gagnée !"

19:25 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/11/2010

YASMINA KHADRA AUX " GRANDES CONFERENCES LIEGEOISES " ( 25/11/2101 )

" Les Grandes Conférences Liégeoises"

en partenariat avec le Centre Culturel Arabe en Pays de Liège

vous invitent à la Conférence

 

"L'écrivain face à l'obscurantisme" 

par Yasmina KHADRA

Jeudi 25 novembre 2010 à 20h15

au Palais des Congrès

Yasmina_Khadra.jpg


 

Yasmina Khadra, révèle dans un entretien au Monde des Livres que

sous cette identité féminine se cache un homme. Dans "l'Ecrivain", paru

en 2001, le mystère est entièrement dissipé. Yasmina Khadra s'appelle

de son vrai nom Mohamed Moulessehoul, qui a déjà publié sous ce nom

nouvelles et romans en Algérie. Officier dans l'armée algérienne, il a

participé à la guerre contre le terrorisme. Il a quitté l'institution en 2000,

avec le grade de commandant, pour se consacrer à sa vocation: écrire.

Il choisit de le faire en français. Aujourd'hui écrivain internationalement

connu, Yasmina Khadra est traduit en 33 langues. Des professeurs des

écoles liègeoises interrogeront l'écrivain algérien sur ses oeuvres.

Ses oeuvres parmi tant d'autres: "Ce que le jour doit à la nuit" (2008),

"Les Sirènes de Baghdad" (2006), "L'attentat" (2005), "La part du

mort" (2004), "Cousine K." (2003), "Les hirondelles de Kaboul" (2002),

"Les impostures des mots" (2002), "L'écrivain" (2002)...

Renseignements et réservations:http://www.grandesconferencesliegeoises.be


18:44 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/11/2010

AWANS: COMMEMORATION DE L'ARMISTICE - RECEPTION A LA SALLE DES LOISIRS.

Pour clôturer la matinée du 11 novembre 2010, conformément à une tradition bien établie, la FNC "AWANS-BIERSET ET ENVIRONS" avait donné rendez-vous à la Salle Communale des Loisirs pour la cérémonie officielle. 

Deux discours ont été prononcés, dont le texte a déjà été publié sur ce site, le premier par le Secrétaire-trésorier de la FNC, Pierre BEAUJEAN et le second, parle Bourgmestre, André VRANCKEN.

DSC_5484.jpeg

DSC_5500.jpeg

 

A présent, quelques vues de l'assemblée:

 

 

DSC09911.JPG

 

DSC09912.JPG

Sur le mur du fond de la salle avaient été épinglés le drapeau national et le drapeau de la Confédération Nationale des Prisonniers Politiques et Ayant-droits ( CNPPA ). AWANS est encore un des rares endroits où ce drapeau est utilisé.

DSC09913.JPG

DSC09921.JPG

DSC09922.JPG

DSC09925.JPG

 

Deux photos de la chorale;

DSC09918.JPG

DSC09926.JPG

 

---------------------------------------------------------------------

Pour ce qui est de la présentation des tables et de la décoration de la salle, je vous invite à consulter le site 

http://lesrecettesdecharlotte.awans.over-blog.com


18:41 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/11/2010

AWANS: COMMEMORATION DE L'ARMISTICE -HOMMAGE AU MONUMENT AUX MORTS.

Panorama Awans 1.jpeg

SDC10576.JPG

SDC10578.JPG

19:26 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/11/2010

AWANS: DISCOURS DU BOURGMESTRE ( André VRANCKEN ) le 11 NOVEMBRE 2010.

discours 1.jpg

 

discours 2.jpg

 

18:58 Écrit par P.B. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |