12/05/2009

AWANS, le huit mai 2009: Texte lu par les élèves de SAINT JOSEPH.

HUIT MAI 2009 A AWANS:

TEXTE LU PAR LES ELEVES DE L'ECOLE

SAINT-JOSEPH.

Voici, ci-dessous, le texte lu par un groupe d'élèves de l'Ecole Saint-Joseph d'AWANS lors de la commémoration de la Libération:

Par delà le joyeux tumulte de la cité reconquise, l'horizon n'est qu'un océan de drapeaux. L'immense clameur populaire monte du centre libéré et on entend battre à une cadence précipitée le coeur de la ville. Nous n'en pouvons plus de joie, notre main tremble un peu et nos tempes battent.


Quand ILS sont partis, des chants ont jailli de partout, des visages joyeux ont souri aux soldats vainqueurs: les nazis sont balayés.


Hier encore, tout n'était que crainte et angoisse; les bottes des Allemands battaient le pavé, les patrouilles casquées emplissaient les rues de mille menaces. Nous étions livrés, pieds et poings liés, à l'implacable ennemi. Mais cependant, nous gardons intacte au plus profond de nous-mêmes la flamme de notre foi en la victoire.


Et elle est venue et avec elle la libération. Nous n'osons encore y croire. C'est beau, irréellement beau, un peu comme un rêve qui succéderait à un cauchemar.


ILS sont partis. En nous naissent l'un après l'autre soulagement, bonheur, joie bondissante de vivre, d'ouvrir les fenêtres, de respirer à pleins poumons, d'écouter la ville tour à tour chanter et rugir, hurler et rire, retrouver son âme et sa raison d'être.

20:50 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.