28/07/2007

LE COMBAT CONTRE L'INTOLERANCE: CITATION DE Roger DARNTON.

 

 

«  Faut-il laisser l’intolérance combattre l’intolérance ? Une violence encore plus meurtrière riposter à la violence ? Je pense au contraire que nous devons affirmer notre foi dans la raison, y compris quand nous avons à lutter contre la déraison. »

 

( Roger DARNTON, Professeur à l’Université de PRINCETON )

17:47 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : intolerance, violence, raison, deraison |  Facebook |

25/07/2007

AWANS: FÊTE NATIONALE: DISCOURS DU BOURGMESTRE

 

DISCOURS PRONONCE PAR Mr André VRANCKEN, BOURGMESTRE.

 

Mesdames, Messieurs,

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

 

Nous voici à nouveau réunis, comme chaque année, pour célébrer la fête du 21 juillet.

Et, comme chaque année, rappelons que c’est le 21 juillet 1831 que le Prince Léopold de Saxe-Cobourg prêta serment de fidélité à la constitution.

Il devenait ainsi notre premier roi, Léopold 1er.

Royauté et Constitution seraient désormais les assises de la nation belge.

Notre Belgique actuelle, fédérale, régionale, communautaire, est bien différente de celle de 1831.

On peut se poser la question, au vu de l’évolution politique de notre pays, de savoir si la Belgique a encore un avenir ?

Des déclarations récentes d’hommes politiques et de responsables économiques du nord du pays montrent une distorsion de plus en plus grande entre le Nord et le Sud quant à l’avenir de la Belgique et au rôle de la monarchie.

Des négociations communautaires se déroulent maintenant en vue de constituer le gouvernement fédéral.

Espérons qu’elles ne remettront pas en cause les structures de notre pays.

Espérons que nos hauts responsables sauront raison garder.

Espérons qu’ils ne détruiront pas un pays où pendant plus de 175 ans des populations ont réussi à vivre en paix.

Je voudrais, ici, rendre hommage à ceux et à celles qui se sont battus et qui se demain pour préserver la démocratie et la paix au sein de nos différentes régions et communautés, pourtant de cultures et de langues différentes et où prend naissance la multi culturalité.

Les belges, quelle que soit leur culture, possèdent un héritage commun ; ils peuvent encore se forger un avenir commun.

La célébration du 21 juillet doit être pour nous l’occasion de réaffirmer notre confiance en l’unité de la Belgique. Je vous remercie pour votre attention et je vous convie à prendre le verre de l’amitié !

 

 

 

 

21:35 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/07/2007

FORT DE LONCIN: 93° ANNIVERSAIRE DE L'EXPLOSION DU FORT.

 

FORT DE LONCIN : 93° ANNIVERSAIRE DE L’EXPLOSION DU FORT. 

fort-loncin
Photo du Fort après l'explosion

11:49 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

CAMP PALESTINIEN...

dyn004_original_692_461_pjpeg_34457_2ff0cf040947fb733b2f054532c2f690

11:47 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/07/2007

AWANS: FÊTE NATIONALE. MANIFESTATIONS.

SELON LA TRADITION,

L'ADMINISTRATION COMMUNALE D'AWANS

A CELEBRE LA FÊTE NATIONALE:

  • A 10H00, la messe a été dite par Mr l'abbé DABIN. Au cours de son homélie, celui-ci a surtout insisté sur l'attention que chacun devait porter à ceux de ses semblables qui n'étaient pas gâtés par la vie.
  • Ensuite, le monument aux Morts de la Place Communale a été fleuri par Mr VRANCKEN, Bourgmestre accompagné des Echevins.
  • A 11H00, les participants ont été reçus à l'Administration Communale pour le verre de l'amitié. A cette occasion, le Bourgmestre a prononcé un discours dans lequel il a retracé l'origine de la Fête Nationale belge et de la nation belge.

blason

 

19:20 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/07/2007

FORT DE LONCIN: LA RENOVATION SE TERMINE.

 

FORT DE LONCIN :

LA RENOVATION SE TERMINE.

 

Je vous livre un extrait du dernier périodique du « FRONT DE SAUVEGARDE DU FORT DE LONCIN ». Il s’agit d’un extrait du « Mot du Président » ( Monsieur Fernand MOXHET ) : 

« …le projet concerné, une fois terminé, devrait avoir fière allure, et constituer un outil de qualité afin de sensibiliser nos visiteurs à l’absurdité et l’horreur de la guerre, sur son caractère inique, et enfin sur l’importance de construire une Europe et au-delà un monde plus juste où les différends ne se règlent pas à coups de bombes.

Ainsi le visiteur entamera sa visite par le Musée jouxtant l’accueil où, à l’aide des différentes pièces d’époque et maquettes qui y sont présentées, il pourra commencer à appréhender le drame survenu il y a près d’un siècle. Il convient de souligner que ledit musée est exceptionnel tant par la qualité, que par la complémentarité des pièces y présentées et n’a sans doute pas d’équivalent en Wallonie.

Le visiteur, placé mentalement dans la peau d’un soldat de 1914 au moyen des commentaires distillés par son audio guide, se rendra ensuite dans le Fort proprement dit, par un cheminement qui se veut visuellement interpellant. A cet effet, la totalité de la descente vers la poterne d’entrée a été recouverte de métal, qui par sa couleur rouille évoquera immanquablement les coupoles du Fort.

Débute alors la visite des locaux de contre escarpe où sont évoqués les évènements ayant abouti à la guerre, ainsi que les conditions de vie journalière du Fort.

Le visiteur parcourt ensuite la contre escarpe gauche où sera mis en lumière, de façon « percutante », l’angoisse et la peur qui a dû étreindre ces hommes au seuil de la mort. En quelque sorte, le visiteur vivra, comme s’il y était, le dernier quart d’heure de l’agonie du Fort, explosion finale comprise.

Après cet épisode quelque peu décoiffant, le visiteur se rendra successivement sur le massif central afin d’y découvrir le cratère de l’explosion, et à la crypte restaurée pour l’occasion.

Enfin, au moyen de différentes bornes reprenant des photos et des textes choisis afin d’interpeller les visiteurs et nourrir leur réflexion, le visiteur se rendra vers la sortie. »

loncin3

20:16 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : loncin, fort |  Facebook |

12/07/2007

FNC LIEGE: PRIX DU SERGENT-MAJOR CHABOT.

 

PRIX DU SERGENT-MAJOR CHABOT.

 

Chaque année, la FNC de LIEGE organise un concours destiné aux élèves fréquentant les écoles de la ville.

Cette année, le thème proposé était : « Le civisme est une qualité que tout être humain doit posséder pour vivre en communauté. Où en sommes-nous dans l’Europe d’aujourd’hui ? »

Ce concours a été remporté par Sophie LEDIEU, élève de 6° T.Q. à l’INSTITUT HORTICOLE de LIEGE. Voici son texte : 

« Le civisme pour moi désigne le respect du citoyen pour la collectivité dans laquelle il vit et de ses lois. C’est donc la connaissance de ses droits et de ses devoirs vis-à-vis de la société.

C’est la participation, l’engagement et l’envie de chacun d’orienter son comportement dans le sens d’une plus grande responsabilité au service du bien commun. Les droits civiques, le droit d’élire, d’être élu, ‘être juré, expert, témoin, d’avoir la charge d’une fonction, d’un emploi public.

Le principe du civisme est le respect de l’autre, quel qu’il soit, comme égal à soi-même. Manquer de respect aux autres revient à perdre le droit moral d’exiger d’eux le même respect. Respect des personnes, des avis, des opinions, des croyances, des comportements et des choix, c’est le point indispensable et le même condition à la démocratie et de la liberté.

C’est  une évidence qui ne semble pas toujours l’être. Le civisme ne consiste pas à se donner une opinion mais consiste à la donner, c’est le devoir de chacun, en des termes acceptables et respectueux des différences. L’autre n’est pas bête, n’est pas ignorant car on n’est pas d’accord avec lui parce qu’il n’est pas pareil.

Le civisme  consiste à avoir du respect pour le travail d’autrui. Ce respect devrait conduire chacun à faire attention à ne pas tenter de détruire ce travail.

Si on vient faire la fête chez quelqu’un, il ne faut pas démolir sa maison. Si on le fait, c’est normal de se faite mettre dehors.

Le civisme consiste aussi à permettre aussi la discussion et le débat, surtout si on n’est pas d’accord : c’est intéressant de connaître quelqu’un d’autre et son argumentation. Et parfois on peut même être surpris et changer soi-même d’idée.

Si on se pose la question de savoir où nous en sommes aujourd’hui, on peut constater que l’Union Européenne souffre d’un rejet de la part de plus en plus de citoyens. L’Europe a aujourd’hui besoin d’une nouvelle démocratie. Les citoyens européens ont du mal à se reconnaître dans l’Etat européen, la plupart d’entre eux privilégient l’économie par rapport au bien commun.

En conclusion : c’est le respect de chacun à donner son avis sur les choses publiques. C’est la base de la démocratie. Celle-ci se fonde sur le débat et le droit de chacun de défendre ses opinions. L’écoute et le respect de l’avis des autres sont le principal de l’esprit civique. »

 

 

 

 

 

12:26 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |