08/06/2007

LA CULTURE DE COMPETITION

LA CULTURE DE COMPETITION.

Dans la civilisation actuelle, les hommes – et aussi, et peut-être de façon encore plus pernicieuse, les femmes – ne sont pas éduqués à avouer leurs faiblesses.

Ce qui leur est demandé, depuis le plus jeune âge, c’est d’être compétitifs, c’est l’esprit de hiérarchie dans laquelle il importe d’être le « dominant » ( il est mal vu d’être « l’éternel second » ).

Pour y arriver il faut à tout prix être fort, invulnérable, d’étouffer sa sensibilité. Le mot « sympathie », le mot « compassion » sont remplacés par le mot « empathie » qui n’a pas du tout la même signification, signification qui peut parfois être plus perverse : « empathie » signifie « identification affective à une personne… » tandis que « sympathie » signifie « part que l’on prend aux peines et aux plaisirs d’autrui ». L’empathie peut rapidement déboucher sur de la manipulation.

Cela conduit tout droit à la peur de perdre la face, l’angoisse d’être dévalorisé. Cela renforce les comportements addictifs ( alcoolisme,…) ou l’agressivité.

15:28 Écrit par P.B. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : competition |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.